}); Emeric, de stagiaire à artiste • Gaelle in Los Angeles

Emeric, de stagiaire à artiste

De retour avec une interview, toujours des frenchies, toujours Los Angeles (on ne change pas les bonnes habitudes) ! Aujourd’hui c’est Emeric qui nous raconte son parcours. On s’était rencontré il y a quelques mois autour d’un barbecue coréen, et de par son métier peu commun (il fait des timelapse) je trouvais ça sympa de lui donner la parole.

Emeric PP

★ Raconte-nous ton parcours, qu’est ce qui t’as amené à Los Angeles ?

Mon arrivée à LA a été un pur hasard en fait. Depuis des années je souhaitais venir bosser aux USA, donc pendant ma dernière année d’université (communication) je me suis sérieusement mis dans les recherches d’un stage en répondant à des offres sur Craigslist. Je souhaitais aller sur New York, grand fan de cette ville, mais je me suis vite rendu compte qu’avec mon anglais moyen ça n’allait pas être simple (je suis aujourd’hui bilingue!). Je me suis pas laissé avoir et j’ai essayé de m’améliorer puis de chercher dans d’autres villes autres que New York.  Une compagnie qui s’appelle Smile TV, une boite de production audiovisuelle, m’a donné ma chance. Pour ça, j’ai créé quelques vidéos depuis Angers (où j’habitais) et ils ont adorés. Par la suite, ils ont accepté de me faire venir en stage sur LA pour travailler avec eux.

Je suis arrivé à LA en janvier 2013 où j’ai bossé comme stagiaire puis comme monteur pour eux jusqu’à début 2015. Maintenant je suis en freelance « éditeur » (monteur) et je crée des timelapse principalement comme hobby, tout en me faisant un peu d’argent avec. Cela va donc faire 3 ans que je serais là en janvier 2016.

SantaMonicaPier

Pour passer de stagiaire à travailleur j’ai du changer de visa, donc je suis passé d’un visa J1 à un visa O pour les métiers de l’industrie (du cinéma) et de la TV. Aujourd’hui je souhaite avoir un autre visa O qui me permettrait de bosser (légalement) en freelance, mais les services de l’immigrations font leur difficiles !

★ Parle nous un peu des timelapse, pour ceux qui ne connaissent pas qu’est ce que c’est ?

Un timelapse est une vidéo réalisée à partir de photos. Au lieu d’avoir la caméra qui prend la vidéo pour nous, on prend les photos à intervalles de temps régulier (l’intervalle dépend de ce que tu tournes, plus c’est lent et plus l’intervalle sera longue sinon on fini avec trop de photos).

Les timelapse sont réalisées à partir de photos car c’est beaucoup plus facile de travailler avec sur le tournage et de les retoucher, il y a plus de libertés et elles sont aussi beaucoup plus petites en tailles que des vidéos longues durées. Une fois que nous avons toutes les photos, nous les remettons à 24 ou 30 images par secondes comme un film ou une vidéo et cela donne un effet rapide original.

★ Comment t’es venue cette passion ?

Je regardais beaucoup de vidéos timelapse sur Internet mais je ne savais pas du tout comment faire, et je n’avais jamais vraiment voulu m’y intéresser. Mais un jour, en 2011, j’ai eu une petite caméra qui avait une fonction timelapse, donc j’ai essayé pour le fun. Le résultat est bien différent de ce que je sais faire aujourd’hui, mais cela était un début.

Ma vidéo de Angers en timelapse était une première pour la ville, et j’ai eu beaucoup de retours positifs dessus, ce qui m’a encouragé à continuer. Puis me voilà aujourd’hui à filmer les plus grandes villes de Californie et de l’Ouest Américain !

J’ai vendu mon travail dans une trentaine de pays sur les 5 continents avec quelques gros clients ! Même 4 ans après j’apprends encore des choses sur les tournages, c’est aussi avec l’expérience et la pratique que j’ai appris la photographie, car je ne connaissais rien avant et je n’ai presque pas eu de cours là-dessus !

★ Quel est ton spot favori à LA / aux USA ?

À LA, définitivement Griffith Park et Santa Monica Pier. J’y suis allé tellement de fois que je les connais presque par cœur. Ce sont tout deux des superbes spots à timelapse, et puis ça me détend pas mal. Santa Monica Pier et le bord de mer, Griffith Park avec ses « trails » qui offrent une vue sur LA et sur le signe Hollywood, c’est très peaceful ! Malgré beaucoup de monde pendant la saison touristique et la semaine c’est très agréable et facile de se garer !

GriffithSunset SMWheel

Aux USA, je dois dire que je suis tombé amoureux du Grand Canyon et de l’Arizona durant mon dernier voyage là-bas. Ça m’a donné envie de réaliser un de mes plus grand rêves, un road trip de 2 ou 3 mois dans tout le pays et les 48 états. On verra pour l’Alaska et Hawaii plus tard, mais c’est prévu. Affaire à suivre …

Grand Canyon AZ AZ HorseshoeBend

★ Quelle est la création dont tu es le plus fier ?

Je suis assez fier de mon dernier timelapse Los Angeles vs San Francisco où j’ai eu beaucoup de retours positifs.

En vidéo (et non timelapse) j’ai réalisé un documentaire sur Zach King qui est un Youtuber et Viner très connu sous le nom de Final Cut King. Il est aujourd’hui très populaire. Je l’avais contacté, puis j’ai tourné le documentaire et enfin édité. La vidéo a été diffusée sur PBS plusieurs fois, donc je suis assez fier de ce projet !

★ Tu gères tout ça en freelance pour le moment mais tu es en pleines démarches pour obtenir un visa pour en faire ton vrai métier, dis nous en plus!

Je suis en pleines démarches pour un visa O1 qui me permettrait de bosser en freelance, ça fait des mois qu’on est sur le dossier donc je continue de bosser. La vie est chère ici, c’est pour ça que je suis à fond dans les timelapse que je vends en ligne, car techniquement ce n’est pas du travail illégal.

Le visa O1 est un visa pour des gens avec du talent dans le domaine de l’audiovisuel, du divertissement, des sports (et même médecine, je crois). Il faut prouver que je suis bon dans mon domaine en tant que monteur (ce qui est le cas) mais ce n’est pas forcément facile de toujours le prouver dans le milieu de la TV car les crédits ne sont pas forcément répertoriés sur IMBD. Ils veulent que tu aies bossé ou que tu prévois de bosser sur de grands projets, que tu aies une liste de jobs pour le futur, et ce avec un salaire élevé (ça peut monter à 50-70$/heure en tant que monteur).

Je suis dans l’obligation de demander un visa car le visa O2 que j’ai en ce moment me permet de bosser que pour la société Smile TV que j’ai quitté en janvier. Sans ce nouveau visa O1 je ne peux donc pas bosser pour quelqu’un d’autre légalement.

★ Le problème c’est que tout ne se passe pas comme prévu …

Nous avons commencé le dossier en décembre 2014 mais l’USCIS a pris plus de 4 mois à répondre au dossier, contre 6 semaines maximum en temps normal (à cause d’un bug informatique apparemment). Et maintenant qu’ils ont commencé, ils souhaitent plus de preuves sur ce que j’ai fourni. D’après mon avocate, l’officier n’applique pas la loi correctement et elle a décidé d’envoyer le même dossier à un autre service de l’USCIS en Californie, en espérant ne pas tomber sur un officier qui ne respecte pas la loi.

Je n’ai pas eu de soucis avec mes deux premiers visas, mais ce nouveau visa O1 est plus « gros », il permet plus de choses et même une ouverture sur la Green Card ce qui est énorme. Même si ça m’énerve vraiment d’avoir quelques soucis avec eux, je comprends qu’ils soient stricts vu le nombre de personnes qui demandent des visas. Ils peuvent se faire le plaisir à prendre les meilleurs, c’est à toi de prouver que tu es meilleur que d’autres !

★ Si le visa n’aboutit pas (ce que je ne te souhaites pas!) as-tu prévu un plan B ?

J’ai commencé à me faire a l’idée qu’il pourrait être refusé, c’est 50/50. Oui j’ai un plan B, j’ai décidé de partir du pays. Pas pour rentrer en France (je peux vraiment pas y vivre, c’est vraiment pas moi la France), je souhaiterais aller en Australie ou au Canada ! L’Australie c’est beaucoup plus simple au niveau des visas que les USA, et puis j’ai de la famille la-bas donc ça peut aider ! Canada il fait froid, mais j’ai entendu que des bonnes choses sur ce pays alors pourquoi pas tenter !

★ Tu es eu des clients comme Dr Dre pour la promo de son dernier album, comment ça s’est fait ?

Je vends mon travail sur différents marketplace en ligne, le même travail sur 4 ou 5 sites différents pour me faire remarquer le plus possible. Le plan aérien du Hollywood Sign que Dr Dre a utilisé était vendu sur Pond5.com. Je ne sais pas qui achète mes clips, je vois juste que des gens l’ont acheté. C’est en étant fan d’Eminem sur Facebook (qui avait partagé la vidéo) que j’ai vu que Dr Dre, ou du moins son équipe, avait utilisé ce plan aérien pour promouvoir son album Compton. Voir mon clip sur les plus grosse page Facebook, Twitter et Instragram (Eminem, Dr Dre, Beats by Dre) était juste une joie énorme. Et contrairement à ce que tout le monde pense, non je ne me suis pas fait des centaines de milliers de dollars. Ils ont acheté la licence à $26 du clip et ils peuvent l’utiliser autant de fois qu’ils veulent (et je touche que 50%) !

Plusieurs fois je suis tombé sur mes clips en regardant des pubs ou des vidéos sur Internet, c’est vraiment du pur hasard. C’est arrivé récemment pour Made In America Budweiser, je regardais leur pub avant une vidéo Youtube (chose que je ne fais jamais), ou même le Staples Center pendant un match des LA Kings, j’ai vu ma timelapse sur l’écran central, grosse surprise !

Parfois des compagnies me contactent et je vais tourner des timelapse pour eux, c’était le cas pour Time Warner Cable. Sur un autre site, je peux voir qui achète mes clips, c’est comme ça que j’ai su que les San Francisco 49ers (Football américain) avaient acheté un de mes timelapse.

★ As-tu d’autres beaux projets à venir ?

Comme dis plus haut, je souhaite faire un road trip de 2 ou 3 mois dans les 48 états (Alaska et Hawaii plus tard) afin de découvrir le pays. Cela va prendre du temps et sûrement beaucoup d’argent, mais c’est en projet.

RoadTrip

Je souhaite avancer plus dans les timelapse, proposer plus de villes et lieux des US et du monde entier afin de, si possible, pouvoir en vivre complètement

★ Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Just happiness ! :)

★ Ou peut-on te trouver ?

Sur ma page Facebook Emeric Timelapse, sur mon site www.emericlebars.com, sur Twitter @directorelb, sur Instagram @emerictl et sur Youtube Emeric Timelapse (je suis partout!)

DTLA Dodgers

(Les photos sont la propriété d’Emeric. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur)

signature logo

1 Comment

  • Rudy 04/11/2015 at 11:34

    Waouh… Quel reportage intéressant ! C’est vraiment dingue son parcours, comme quoi le talent paye toujours :)

    Par contre, ça prouve encore une fois les gros problèmes de l’immigration US :( Je lui souhaite plein de courage !

    Reply

Laisser un commentaire