}); J'ai assisté à un test screening ! • Gaelle in Los Angeles

J’ai assisté à un test screening !

Parmi les choses improbables qu’on peut faire à LA, j’en rajoute une sur ma liste : assister à un test screening. A vrai dire je n’avais jamais entendu parler de ça jusqu’à ce que j’y aille. J’ai signé un Non-Disclosure Agreement (NDA) avec la société de production pour ne pas vous parler du film mais ça ne m’empêche pas de vous parler du concept en lui-même !

Je reviens donc du Test-Screening du film « How to be single » avec notamment Dakota Johnson (Fifty Shades of Grey) et Rebel Wilson (Fat Amy dans Pitch Perfect).

How to be single

Je suis allée dans un endroit « secret » (on nous avait fait rentrer par un parking derrière donc on avait jamais vraiment su où on était mais en cherchant sur Google à mon retour j’ai trouvé que c’était The Lot Studios). Je me suis retrouvée dans une petite salle de projection au milieu des studios avec une cinquantaine de personnes. Bien sur pas de téléphones acceptés pour ne pas prendre de photos, ne pas filmer, ou même tweeter (d’où le fait que cet article n’aura pas de photos).

On a vu le film qui est en pleine post-production, c’est à dire qu’il n’est pas complètement terminé. Dans mon cas rien ne m’a choqué, la musique était placée, les voix aussi, il y a juste quelques détails de montage à revoir mais j’ai vraiment eu l’impression de voir le film fini. À la fin du film on a du remplir un questionnaire pour savoir quels ont été nos moments préférés et à contrario ceux qu’on a le moins aimé, si on trouve le film bien structuré, si l’histoire/intrigue est intéressante, si les personnages sont bons/attachants, si l’humour/l’émotion/le drame etc… sont au rendez-vous, si la musique est bien choisie, et autres questions du genre. On a aussi du dire si on recommandait le film et à quel tranche d’âge il correspondait (et je vous le recommande à tous!) 

Par rapport aux retours qu’on a pu faire, la production va modifier certaines choses. Ils peuvent par exemple couper des scènes ou au contraire mettre certains personnages/certaines histoires en avant.

Le film sortira en salles le 12 Février 2016 aux USA (oui il y a de la marge, c’est plus qu’une avant-première que j’ai eu, d’où le fait que je ne peux absolument rien dire) et j’irai certainement le (re)voir, juste pour voir si nos remarques ont été prises en compte ! J’avoue que ça fait plaisir de se sentir impliquée, savoir que notre avis compte, surtout que c’est une grosse production donc c’est cool de se dire que peut-être qu’une scène sera coupée ou améliorée parce que moi Gaelle j’ai dit que j’avais pas adoré ce moment ! :)

Si ça vous intéresse de participer, sachez que j’ai obtenu mes places via 1iota. En général je passe par eux pour avoir mes places de The Voice et autres shows TV, mais au détour d’un email j’ai vu qu’ils faisaient un test screening et je me suis dit pourquoi pas.

Tout le monde ne peut pas participer aux test screening, il faut rentrer dans les cases et correspondre au public ciblé. Par exemple pour « How to be single » on nous demandait d’avoir entre 16 et 39 ans, et on nous avait donné une liste de films (allant de Sexe entre amis à Valentine’s Day, ce genre la). Il fallait dire ceux qu’on avait vu. Si vous êtes plus science-fiction, il y a peu de chances que vous fassiez un commentaire constructif, surtout que dans le questionnaire final on vous demande de comparer et noter le film par rapport aux autres du même genre. Donc le peu de personnes qui participent sont des personnes étant la cible principale.

J’ai trouvé ça super sympa et je pense en refaire quelques-un si j’en ai l’occasion. Et si vous adorez l’univers du cinéma et surtout l’envers du cinéma, ça peut être une expérience sympa à faire pendant votre visite à LA !

signature logo

5 Comments

  • Arthur 27/08/2017 at 7:14

    super article

    Reply
  • Isa 11/09/2015 at 1:21

    Hello,

    J’ai un peu de mal avec ce fameux concept de test-screening car on a vu des films massacrés au montage à cause de cela (ça doit exister depuis les années 1930 ou 40). Il est souvent aussi arrivé qu’on vire le compositeur par le remplacer par un autre à qui on laisse seulement 8 jours pour composer une musique de remplacement (et là autant dire que c’est n’importe quoi). Mais le fait est que quand un film n’est pas très bon, la seule chose que l’on peut changer à ce stade de post-prod, c’est le montage et la musique. Donc le plus souvent, quand un film n’est pas très bon ou un peu bancal dirons-nous, après le test-screening il devient carrément mauvais, car les modifications apportées restent du bricolage de dernière minute. Quand le film présenté est excellent, il n’y a pas trop de soucis à se faire. Ensuite il faut que le film soit compris par le public, et là c’est une autre paire de manches. Le film qui ne brosse pas la société dans le sens du poil, politiquement engagé ou qui dénoncent certaines choses (de manière parodique, ou via l’humour noir, ou que sais-je encore…), ça peut ne pas passer auprès du public, et là, pour le film, c’est le drame.

    Mais dans tous les cas, ça doit être une expérience intéressante à vivre. Et j’ai vraiment hâte que tu (re)vois ce film au moment de sa sortie ciné afin que tu nous dises quelles modifications ont été apportées, qu’elles bonnes ou mauvaises.

    Reply
    • Gaelle 11/09/2015 at 11:40

      Dans mon cas c’était une grosse production, c’est Warner, c’est une comédie romantique (donc pas un truc difficile à comprendre ou qui prend position, c’est très léger), et pour la BO ce sont des titres commerciaux (il y a du Martin Solveig, petite fierté française!). Donc je pense pas qu’ils fassent des modifications la dessus. Je pense que si ils changent des choses ça sera juste des scènes qui seront coupées, ou peut-être qu’ils récupèreront des rushs qui avaient été supprimés au montage.
      Réponse en février 2016 ! Mais oui, c’est quand même une bonne expérience ! A refaire !

      Reply
      • Isa 12/09/2015 at 1:14

        Eh eh eh ! On a déjà quelques indices… ;) après une courte recherche, j’ai trouvé un titre, je ne sais pas si c’est ça…

        Reply
      • Isa 12/09/2015 at 1:16

        pff… je suis trop nulle… j’avais lu trop vite et je n’avais même pas vu que tu avais donné le titre !

        Reply

Laisser un commentaire