Knott’s Berry Farm

S’il y a bien une chose pour laquelle la South California a été gâtée (après le soleil et les palmiers of course!) ce sont les parcs à thème. Tout le monde connait Universal, Disneyland, Six Flags… mais qui connait Knott’s Berry Farm ? A quelques kilomètres seulement de Disneyland, dans la ville de Buena Park se trouve un parc d’attractions très sympa, qui convient aussi bien aux petits qu’aux grands, un mélange entre parc et fête foraine, avec beaucoup moins de visiteurs et qui surtout coûte biiiiien moins cher que ses confrères plus connus ! Ah et avant que j’oublie, une chose hyper méga supra importante à savoir: Knott’s se dit Nott’s. N’essayez pas de prononcer le K sinon tout le monde vous dira « quoi, tu vas où ? Non je connais pas. » (mmmmh vous sentez la douce odeur de vécu?!)

L’histoire de Knott’s Berry Farm

Knott’s a beau faire parti du groupe Cedar Fair, c’est avant tout un parc familial avec une histoire et une tradition, et rien que pour ça je trouve bien de vous en parler. Déjà le nom devrait vous mettre sur la piste, avouez que Berry et Farm ça fait pas très parc d’attractions. La raison ? A la base le couple Knott vendait des sortes de mures (berry en anglais) de sa ferme (farm) avant d’ouvrir un restaurant, « Mrs Knott’s Chicken Dinner Restaurant » où ils servaient aussi bien leur fameuse tarte à la mure que le poulet frit de Madame. Dans les années 40 Walter Knott a commencé à construire la réplique d’une ville fantôme autour de son restaurant et y a ajouté quelques attractions et spectacles pour permettre aux clients (de plus en plus nombreux) de se distraire en attendant d’avoir une table disponible. Knott’s Berry Farm était né à petite échelle, l’entrée ne coûtait d’ailleurs que 25 centimes ! C’est bien plus tard, à la fin des années 90 que les enfants Knott ont décidé de vendre le parc au groupe Cedar Fair Entertainment qui en a fait le Knott’s Berry Farm que l’on connait à l’heure actuelle.

Mais parce que ça reste tout de même un parc familial avec une vraie histoire derrière, Mrs Knott’s Chicken Dinner Restaurant existe toujours (pas le vrai de vrai, j’avoue), et vous pouvez acheter tous plein de produits à base de berries dans les boutiques à l’extérieur du parc. Et d’après mon amie qui a déjà goûté, leurs confitures sont très bonnes ! Et d’après Google et les gens qui y sont allés, le restaurant est également très bien. C’est rare de faire des compliments sur la bouffe d’un parc d’attractions alors ne nous privons pas !

Et pour ceux qui voudraient en savoir un peu plus sur l’histoire du parc, la création de Ghost Town, l’histoire des bâtiments et des différents objets rapportés de diverses villes fantômes vous pouvez regarder ce court reportage (16min), in english please juste ici.

Une journée à Knott’s Berry Farm

Lundi 8 juillet 2019, direction Knott’s ! Ca faisait un moment que je voulais tester ce parc, déjà à l’époque où je vivais à LA mais vous savez le fameux « j’ai le temps » où tu finis par ne pas du tout avoir le temps. Ce séjour à LA était donc l’occasion parfaite pour partir à la découverte de ce parc d’Orange County. Je pars avec Catalina, ma collègue du Staples Center qui (malheureusement pour moi) a peur de la vitesse, des loopings et des manèges trop hauts. J’aurais donc fait la plupart des gros rides en solo, par contre j’aurais beaucoup ri en la voyant hurler de peur dans les manèges pour enfants !

Lorsqu’on est arrivée au parc il y a avait très peu de monde, ce dernier venait juste d’ouvrir et tous les lands n’étaient pas encore accessibles. Il faisait aussi un temps assez pourri, ciel gris à l’honneur (cf photos juste au dessus). Fort heureusement le soleil est arrivé quelques heures après et on a passé la journée sous les palmiers et le ciel bleu.

Le parc contient 4 lands:

★ Ghost Town

★ Fiesta Village

★ The Boardwalk

★ Camp Snoopy

 

Oui, petit détail que je ne vous ai pas dit mais Snoopy (aussi appelé Peanut là-bas) est la mascotte du parc. Vous pourrez d’ailleurs le croiser et faire une petite photo, ce que j’ai bien évidemment fait (bonjour j’ai 8 ans).

Comme je le disais en début d’article, Knotts est un parc un peu spécial parce qu’il regroupe aussi bien de grosses attractions type grand huit qui vous retourne l’estomac mais aussi manèges de fête foraine type autos-tamponneuses. Ca fait que tout le monde y trouve son compte, et ça c’est clairement le point très positif de Knotts Berry Farm (contrairement à Six Flags qui n’est fait que de très grand huits ou Universal qui propose majoritairement des simulateurs).

Je n’ai pas fait toutes les attractions par manque d’intérêt, par panne (Montezooma’s Revenge est passé en 101 au moment où je suis montée dans le wagon, tristesse) ou par file d’attente longue (plus d’une heure pour faire Timber Mountain Log Ride à sa réouverture post panne et ce n’est jamais descendu, mais ayant déjà fait Splash Mountain plus d’une fois j’ai préféré passer mes 60min ailleurs).

La liste complète des attractions est sur le site juste ici. Parmi mes favoris:

Hangtime où j’ai clairement flippé comme jamais pendant la montée et une fois bloquée en haut face au sol (d’où le nom de Hangtime), clairement les plus longues secondes de ma vie où tu as juste envie de hurler « mais lâche ce p*tain ce wagon ». Pour ceux qui n’auront pas la foi de le faire mais qui veulent comprendre la vidéo en front row est dispo ici.

Ghost Rider, le coaster en bois un peu old school qui dure super longtemps et qui mine de rien envoie niveau vitesse et sensation de trous d’air.

Silver Bullet, le ride les pieds dans le vide où tu pars dans tous les sens. J’ai toujours un peu peur de ce genre de grand-huit (X2 à Six Flags est du même genre), je hurle de toutes mes forces quand je suis dedans et quand je sors j’ai qu’une envie: y retourner parce que c’était génial. Encore une fois pour ceux qui ont peur vous pouvez vous faire une idée du délire juste ici.

Xcelerator, qui te fait passer de 0 à 132km/h en tout juste 2 secondes, rien que ça. Ca décoiffe !

Calico River Rapids, la balade dans une rivière mouvementée en grosse bouée. Peu importe la place que je choisis je finis toujours par être celle qui est trempée, mais j’avoue: j’adore !

Les attractions pas fifolles mais tout de même assez sympas:

Timberline Twister, un ride pour les enfants (on était les seules adultes dans la file!) avec des bosses, rien que des bosses du coup tu sautes dans tous les sens. C’est horrible et niais mais ça l’est tellement que tu ris.

Jaguar. Mon amie qui n’aime pas les sensations fortes a adoré celui-ci (on l’a fait 3 fois si je me trompe pas!). C’est plat, ça va vite mais sans plus quand on a l’habitude des vrais coaster, mais c’est assez long et puis ça permet de passer au milieu des autres attractions, notamment au milieu du looping de Montezooma’s Revenge.

Pony Express, le ride le plus court de ma vie à égalité avec Flight of the Hippogriff à Universal. En soit l’attraction est vraiment naze, ça dure 20 secondes c’est plat il se passe rien mais le concept d’être sur des poneys est assez sympa et juste pour les cris de mon amie (allez comprendre!) cette attraction valait le coup.

Sierra Sindewinder, la première attraction que l’on a faite et qui me fait penser à Crush Coaster à Disney Paris pour le côté boule qui tourne sur elle-même. C’est mignon, c’est familial, on rigole.

Sky Cabin, pour prendre de la hauteur. J’avoue que si mon amie ne m’en avait pas parlé j’aurais pas forcément compris que c’était une attraction. Vous prenez place dans la cabine et vous montez à 55 mètres de hauteur pour avoir une vue panoramique sur tout le parc et les alentours. Certains jours vous pouvez apercevoir Downtown Los Angeles, le Pacifique, et bien sur Disneyland non loin de la.

Les lands en photos

★ Ghost Town

★ Fiesta Village

★ The Boardwalk

★ Camp Snoopy

Knott’s Berry Farm pratique

Le parc étant bien moins grand que Disneyland & co il n’y a pas tout un resort autour, vous y passez juste la journée. Attention, il n’est pas ouvert tous les jours de l’année, il faut donc bien vérifier sur le site les heures d’ouverture pour ne pas se retrouver bête devant le portail.

Comment se rendre à Knott’s Berry Farm ? Le plus simple reste bien évidemment la voiture. Le parking se situe juste en face de l’entrée du parc et coûte $20. Mais ne pas avoir de voiture ne reste pas pour autant problématique puisque Buena Park est desservi par le train (Metrolink) depuis Union Station. Il y a également pas mal de bus du réseau OCTA (Orange County Transportation Authority) dont le 18 qui s’arrête juste devant le parc.

Où dormir à proximité de Knott’s Berry Farm ? Comme je le disais, Knott’s n’a pas un resort tout autour comme Disneyland. Il n’y a qu’un hôtel « officiel »: le Knott’s Berry Farm Hotel que vous pouvez réserver ici. Cependant il y a plusieurs logements dans les alentours, que ce soit des motels ou des hôtels. Vous les trouverez tous ici. Si vous allez également à Disneyland vous pouvez rester dormir à Anaheim, c’est juste à côté.

Où manger dans le parc ? L’avantage de Knott’s c’est qu’en comparaison aux autres parcs l’offre de restauration est faite de chaines bien connues. Alors bien sur il y a Mrs Knott’s Chicken Dinner Restaurant dont je parlais dans l’histoire du parc, mais une fois à l’intérieur du parc vous trouverez les basiques tels que Panda Express, TGI Fridays, Starbucks, Johnny Rockets. C’est la garantie d’un repas « correct » (disons meilleur qu’un burger habituel de parc à thème) et à prix plus doux.

Combien de temps pour faire tout le parc ? Une journée suffit pour profiter du parc. Il y a pas mal d’attractions mais les temps d’attente sont moindres comparé aux Universal, Disney & co. Et puis il y a beaucoup moins de monde aussi, et le parc n’est pas si immense que ça, on rejoint facilement les lands. Une journée suffit largement si on arrive le matin. Je l’ai fait en plein mois de juillet en étant arrivée vers 9h et en partant vers 18h donc ça devrait le faire les autres mois de l’année ! Et puis vous ne ferez pas toutes les attractions, elles sont tellement variées que certaines ne vous intéresseront pas. Comme dans les autres parcs il y a la possibilité d’acheter des Fast Lane mais le prix est plus qu’exorbitant: $75 minimum, c’est à dire plus cher que l’entrée au parc elle-même.

Où acheter ses billets ? Vous pouvez les prendre à l’avance sur GetYourGuide juste ici. Ils vous reviendront moins cher que si vous les prenez sur place, et surtout ils vous éviteront de faire la queue au ticketing. L’entrée est à moins de 60€ pour les adultes, ça vaut carrément le coup !

 

Vous l’aurez certainement compris, j’ai adoré Knott’s Berry Farm. L’ambiance, les décors, la variété des attractions proposées, le prix et l’offre de restauration, honnêtement c’était pour moi un sans fautes ! Le parc mérite à être plus connu du grand public (j’entends par la des visiteurs out of town) mais en même temps le côté « intime » est super agréable, c’est un peu comme les canaux de Venice ou Lake Hollywood Park, ce sont des endroits super sympa mais en même temps tu veux le garder pour toi !

En tout cas ce qui est certain c’est que je retournerai à Knott’s Berry Farm pour à nouveau crier dans Silver Bullet, (re)faire ma photo avec Snoopy, et goûter à leur confiture !

Et vous, vous y allez quand ?!

signature logo
Suivre:
Gaelle
Gaelle

Blogueuse de 28 ans, diplômée en Music Business à UCLA Extension. Angelino pendant 3 belles années. Addict aux concerts et aux palmiers. Je cause visa, bons plans, sorties & California Lifestyle ♡

Find me on: Web | Twitter | Instagram | Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.