Balade en vélo entre Santa Monica et Venice avec Los Angeles en Français

Si vous me suivez depuis un moment ou que vous avez lu mon à propos, vous savez que je viens de Bordeaux. Et il y a une autre personne qui vient de Bordeaux, c’est Alex les bons plans. Si vous vous intéressez aux Etats-Unis vous avez certainement entendu parler de son premier blog Bons Plans Voyage New-York. Après la publication d’un guide de voyage et la création d’une application (entre autres), Alex a lancé son agence Voyage en Français et s’est étendu à plusieurs villes aux USA dont Los Angeles ! Les blogueurs bordelais spécialisés USA ça ne court pas les rues, nos chemins ont donc fini par se croiser lors d’un salon où Alex avait un stand, on a gardé contact et c’est assez naturellement qu’il m’a proposé de tester l’une de ses visites guidées pendant mes vacances à LA en 2019 (le bon vieux temps des vacances outre-Atlantique).

Etant donné que vous êtes plusieurs à m’écrire pour savoir si je suis toujours sur LA et si je fais des visites et que les réponses sont non, je me suis dit que ça serait plutôt sympa de vous faire un retour sur mon expérience et vous présenter les personnes qui elles sont à LA et font des visites !

A l’heure actuelle 4 visites guidées sont proposées par Los Angeles en Français:

Le coeur historique de Downtown Los Angeles

Little Tokyo et le Street Art du quartier hipster Arts District

Hollywood Boulevard (c’est bien plus qu’une rue avec des étoiles au sol, il y a plein de choses à apprendre croyez-moi!)

Santa Monica et Venice en vélo

C’est cette dernière que j’ai choisi, tout simplement parce que j’adore ces endroits et qui plus est en vélo. J’avais d’ailleurs acheté un vélo quand j’habitais encore à LA, justement pour parcourir le bike path tous les weekends. En vrai je l’ai fait qu’une fois et le vélo est resté au garage (ne cherchez pas à comprendre, je ne comprends pas moi-même).

Quelques jours avant la visite j’ai reçu un mail avec les instructions. Rendez-vous à 14h chez le loueur de vélo à deux pas de la 3rd Street Promenade pour une balade sous le ciel bleu Californien. Ou pas, puisque ce jour la il a fait un temps digne d’un matin d’octobre à San Francisco (désolé d’avance pour les photos tristounettes qui vont suivre).

Sur place je retrouve Michel, mon guide du jour, un français expatrié à LA depuis de nombreuses années, tombé amoureux de la ville et qui, comme moi, pense que la voiture n’est pas indispensable (mon club très fermé des gens de cet avis comprend désormais un deuxième membre après moi-même!).

Ce jour la ce sera visite en petit comité: une famille de 4 et moi-même. D’ailleurs pour la petite histoire ma visite guidée n’était, de base, pas prévue ce jour-la. J’avais choisi un autre créneau mais les visites étant pour 4 personnes minimum et personne n’ayant choisi le même créneau que moi j’ai du changer pour me greffer à un groupe. Il y avait la possibilité de faire une visite privée mais dans mon cas je préférais partager ça avec d’autres personnes.

From Santa Monica…

La première chose à faire avant de démarrer la visite est de choisir votre vélo. Vous avez sûrement le cliché du Beach Cruiser en tête, ce vélo on ne peut plus Californien parfait pour une balade oceanfront. C’est sur c’est sympa mais attention, les Beach Cruiser sont des vélos sans freins ! On freine en pédalant à l’envers. C’est un coup à prendre (que je n’ai personnellement jamais pris!), mais gardez en tête que ce n’est pas un vélo habituel. A vous de choisir ce que vous préférez !

Une fois en selle on a pris le chemin de Palisades Park où, face à l’océan et surplombant le Santa Monica Pier, Michel nous a parlé de Voyage en Français, de lui, et nous a demandé de nous présenter entre nous. En l’occurence la famille qui faisait la visite ce jour-la connaissait déjà LA, on était donc entre presque locaux !

Je ne sais pas si le parcours est toujours le même mais dans mon cas la visite a démarré par un passage à Tongva Park et la mairie de Santa Monica, avant de prendre Main Street, une artère très vivante qui relie Santa Monica et Venice. Et petite confidence: même après 3 années de vie à Los Angeles je n’avais jamais vu la mairie de Santa Monica ! Je n’avais jamais eu l’occasion de venir à cet endroit là et m’y arrêter, comme quoi il y a toujours de nouvelles choses à découvrir !

… to Venice…

La visite est ponctuée d’arrêts où Michel nous raconte l’histoire du lieu, partage des anecdotes et donne plein de bons conseils photo.

Le 1er arrêt à Venice se fait à l’angle de Main Street et Rose Avenue où se trouvent notamment le Ballerina Clown au dessus de l’entrée du CVS ainsi que le restaurant The Firehouse, établi dans une ancienne caserne de pompiers. A quelques pas de la se trouvent aussi les Giant Binoculars des bureaux de Google. Beaucoup de choses à voir dans un si petit périmètre ! D’ailleurs si vous passez dans le coin en dehors de la visite n’hésitez pas à aller bruncher chez The Rose, ça a l’air super sympa ! Il est sur ma liste des endroits à tester et je ne l’ai jamais fait, shame on me (la prochaine fois!).

Forcément qui dit Venice dit Abbot Kinney. Je vous en avais rapidement parlé dans mon article sur Venice, Abbot Kinney est cette longue avenue où on trouve tout un tas de restaurants, de cafés, de boutiques, de street art… le tout dans une ambiance assez bobo-hippie très sympa. Michel nous a fait faire quelques arrêts notamment pour nous montrer les différentes oeuvres de street art et croyez-moi, il y a de quoi faire !

Mais parce que Venice c’est aussi un quartier résidentiel, c’est dans un coin beaucoup plus calme que la visite a continué, et notamment du côté de Crescent Place Triangle, un lieu que je m’étais noté dans ma to-do list car on y trouve une secret swing (et les secret swing c’est clairement mon dada). C’était le hasard total, je ne savais pas que j’allais passer par la, Michel ne savait pas qu’une secret swing Instagrammable s’y trouvait, comme quoi parfois le destin fait vraiment bien les choses !

La balade continue par un immanquable de Venice: les canaux. A cette occasion on dépose nos vélos (les cadenas sont fournis par le loueur) pour s’y promener. Comme toujours cet endroit est un vrai petit paradis qui nous coupe totalement du reste de la ville. On regrettera bien évidemment le ciel gris qui aura été la grande déception de cette journée.

Après avoir bavé devant toutes ces belles maisons on reprend nos vélos en direction du boardwalk où on y trouve tout un tas de boutiques, de restaurants, de bodybuilders, de green doctors, de musiciens en tous genres, bref un melting pot qui rend Venice Beach si (a)typique. C’est d’ailleurs ici que Michel nous propose de faire une petite pause, un “temps libre” pour pouvoir se balader à pied, faire quelques photos, manger un bout ou bien acheter un de ces magnifiques tee-shirt souvenir Venice Beach au style assez discutable. Pendant que la famille se promène je reste avec Michel, on parle de LA, de ce qui nous plait tant dans cette ville et on se dit que c’est vraiment dommage d’avoir un temps comme ça. Malheureusement personne n’a la main sur la météo, et pour la petite anecdote je suis retournée à Venice le lendemain et il faisait un temps magnifique (la preuve en image ici).

… to Santa Monica !

La visite se termine par un retour vers Santa Monica en empruntant le bike path, cette fameuse piste cyclable le long de l’océan. Une vraie bouffée d’air frais et du cliché Californien à la pelle. On passe à côté du skate park, on longe des allées de palmiers, on croise des locaux à roller et plus on avance plus le Pier de Santa Monica se dessine devant nous. Clairement un must-do !

Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin et on a du ramener nos vélos au loueur après un passage par le Pier et Ocean Avenue. Notre visite guidée se termine par une petite photo de groupe et chacun part en direction de la suite de sa journée !

C’était la première fois que je faisais une visite guidée, toutes destinations confondues, et j’ai trouvé ça vraiment sympa. Bien que je connaisse Los Angeles je ne connais pas forcément l’histoire de la ville, l’histoire des lieux, et il y a plein d’endroits devant lesquels j’étais passée maintes et maintes fois sans trop prêter attention aux détails. Rien que pour ça la visite était vraiment instructive.

Michel est tout comme moi tombé amoureux de la ville et c’est toujours une super expérience de découvrir celle-ci avec des personnes qui en parlent avec passion et qui partagent plein d’anecdotes. Michel n’est pas un guide mais un passionné et ça fait toute la différence ! Alors si vous souhaitez découvrir Los Angeles sous un autre angle avec un expatrié français je ne peux que vous conseiller de passer par Los Angeles en Français. De mon côté je n’exclus pas de faire la visite de Downtown lors de mon prochain passage. Il faut dire que c’est un quartier que je fréquente assez peu et qui pourtant est chargé d’histoire et de lieux plus beaux et grandioses les uns que les autres !

Infos pratiques: La visite dure environ 3h30 et se fait selon les jours à 9h ou 14h30 (9h le mercredi, 14h30 les lundi et vendredi). Ce sont des groupes de 12 personnes maximum. La visite coûte 60€ par personne (50€ pour les moins de 12€) et comprend la location du vélo, le casque pour ceux qui le souhaitent et le cadenas. Comme partout aux Etats-Unis il est bon de laisser un pourboire au guide. Pour toutes les informations et voir les disponibilités ça se passe sur le site Los Angeles en Français juste ici.

Prêts à partir à la découverte de Los Angeles à vélo ?!

Un grand merci à Alexandre pour m’avoir proposé de faire la visite et bien évidemment à Michel pour cette super balade aussi enrichissante que nuageuse !

Suivre:
Gaelle

Gaëlle, blogueuse de presque 30 ans. Diplômée en Music Business à UCLA Extension, class of 2015. Ex-expatriée à Los Angeles, j’y ai passé 3 belles années. Ici je vous fait découvrir Los Angeles pour vous montrer que oui, il y a plein de choses à y faire ! Et puis je parle de sujets un peu plus sérieux comme les visas pour étudier, faire un stage, et toutes les bonnes infos pratiques pour débarquer dans la City of Angels ♡

Find me on: Web | Twitter | Instagram | Facebook

4 Commentaires

  1. Nancy
    10/02/2021 / 8:47

    Super ton article Gaëlle. Tu avais tout gardé en tête. Je n’avais pas pensé à la location de vélo

    • Gaelle
      Auteur/autrice
      10/02/2021 / 9:53

      Les photos aident beaucoup à se souvenir C’est souvent ça mon secret pour me souvenir de ce que j’ai fait ! Il faut vraiment le faire à vélo, c’est super sympa !

  2. Max
    29/01/2021 / 12:09

    Merci pour ce passionnant article, Gaelle. Bien que j’ai presque toutes les fois “fait” Santa Monica durant mes visites à la Cité des Anges, ma première fois en 2014 fut des plus inoubliables. J’avais moi aussi un vélo, inclus dans un L. A. Pass que j’ai loué au coucher de soleil entre Venice et Santa Monica. Magique!

    • Gaelle
      Auteur/autrice
      29/01/2021 / 12:13

      Merci Max ! On a beau avoir visité Santa Monica et/ou Venice des dizaines de fois ça reste quelque chose de très différent d’explorer ces endroits à vélo, d’autant plus sur le bike path. Je ne l’ai pas fait au coucher de soleil mais j’imagine que ça ne peut être que magique !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.