Comment rater ses vacances à Los Angeles

Ca y est c’est décidé: vous prévoyez des vacances à Los Angeles ! La Californie, le soleil, les palmiers, les grandes plages, les grosses voitures, les stars et leurs maisons démesurées, les coulisses des studios de cinéma, les autoroutes à 4 voies et plus, les buildings, Hollywood, le street-art à tous les coins de rue, les magnifiques couchers de soleil sur la plage. Vous vous y voyez déjà ?! Oui mais ! Los Angeles c’est tout ce qui est décrit précédemment mais pas que, et si vous n’avez que ça en tête vous risquez d’être fortement déçu du voyage. Mélange de mon expérience, de vos retours et de multiples remarques lues sur le net, voici mes conseils (en vrac) sur

comment rater ses vacances à Los Angeles !

Choisir son logement par rapport au prix

J’en ai déjà parlé dans mes articles de la catégorie Où loger, mais votre logement sera la clé de votre séjour. S’il y a bien un mot d’ordre à LA c’est location, location, location. Se loger dans la Cité des Anges coûte cher, ça sera certainement la plus grosse dépense de votre séjour mais ne faites pas l’impasse dessus. Si vous ne vous basez que sur le prix vous risquez de vous retrouver dans des villes en dehors de LA-même (trop au sud ou trop à l’est) ou bien dans des quartiers pauvres et/ou un peu craignos. C’est d’ailleurs souvent le cas avec Hollywood, un des quartiers les moins chers de la ville et ce pour une raison: la majorité des hôtels petits budgets sont en réalité à Little Armenia, quartier pauvre assez éloigné du coeur d’Hollywood Boulevard, bien loin de ce qu’on s’imagine. Et bien évidemment ne se baser que sur le prix risque de vous faire séjourner dans un motel miteux fréquenté par une toute autre clientèle que des touristes étrangers. Encore une fois bien loin de ce qu’on s’imagine !

S’attendre à visiter une ville comme on a l’habitude de le faire

Vous avez beaucoup voyagé et vous vous dites que vous allez découvrir une ville de plus mais non, Los Angeles n’est pas une ville comme une autre. C’est d’ailleurs la raison 1ère pour laquelle beaucoup de personnes disent ne pas avoir aimé la ville et préférer New York ou San Francisco. Los Angeles n’est pas une ville qui se visite comme n’importe quelle autre ville tout simplement car elle n’a rien à voir avec les autres villes. Ici pas de centre-ville, pas de périphérique ou rocade qui entoure la ville, mais un mélange de villes et de quartiers dans la ville (LA County vs LA City, par exemple Venice est un quartier de Los Angeles alors que Santa Monica est une ville, de même que Culver City et Beverly Hills sont des villes cernées par des quartiers. Vous suivez?!). D’ailleurs chaque quartier/ville est différent: des populations différentes, des architectures différentes. D’une rue à l’autre on peut totalement changer d’ambiance. Rien à voir avec ce qu’on connait, et c’est souvent le reproche des français: LA n’a rien à voir avec les villes européennes. LA déroute mais LA s’apprivoise.

S’imaginer passer des journées à la plage

Si votre passe-temps favori c’est de rester bronzer sur le sable, ok. Mais si vous vous attendez à aller jouer dans les vagues du Pacifique pendant des heures vous risquez d’être déçu et surtout d’avoir un petit choc thermique ! Et oui, l’eau du Pacifique est fraiche, très fraiche, et ce en toutes saisons. Certains s’y baignent sans soucis et ajouterons même un “elle est super bonne!” mais gardez en tête qu’on tourne autour de 14-16 degrés l’hiver et 19-21 l’été. Pour des vacances chill à la plage direction la Floride ou Hawaii.

Ne pas se renseigner en amont

Quand on part dans une nouvelle destination, c’est bien de se renseigner avant parce qu’après ça écrit des articles de blog en disant que “LA c’est nul, on peut pas se garer devant le signe Hollywood”. Bah oui, c’est en haut d’une colline et aucune route n’y mène, mais ça on le sait si on se renseigne un peu avant. De même que les gens qui disent, choqués, “je suis arrivé devant Universal Studios et c’était payant” (en vrai je sais même pas comment les gens peuvent penser que c’est gratuit, perso c’est ça qui me choque). Alors on se renseigne en amont sur certaines choses, ça évite les mauvaises surprises.

Ne jurer que par In-N-Out

Alors oui, In-N-Out c’est Californien, c’est pas mauvais et pas cher et il y a des secret menus pour ceux qui en veulent toujours plus. Mais il n’y a pas que ça à LA (et heureusement). Je lis souvent des retours de voyageurs qui disent n’avoir mangé que dans des fast-food et être déçus de leur non variété alimentaire, mais s’il y a bien un endroit où on peut manger de tout c’est à LA ! La mixité de la ville rend l’offre culinaire plus que variée et on peut manger des spécialités des quatre coins du monde plus ou moins partout. Alors un In-N-Out quand on arrive et/ou un In-N-Out en partant depuis le restaurant de LAX pour voir les avions passer au dessus de vos têtes ok, mais pas plus ! Et pour avoir quelques idées d’adresses, rendez-vous ici.

Penser qu’on va croiser des stars à tous les coins de rue

3 ans à LA et je n’ai pas croisé de star au coin de ma rue, ni de n’importe quelle rue d’ailleurs. On va pas se mentir, on est plus proche du mythe que de la réalité. Alors oui j’ai déjà vu des stars, mais dans un contexte qui justifiait leur présence. Oui les stars font leurs courses dans les mêmes supermarchés que Monsieur et Madame Toutlemonde (enfin pas au Walmart non plus hein, plus Erewhon et Whole Foods), mais c’est rare de leur tomber dessus. Et puis quand elles n’ont pas de paparazzis sur elles, les stars passent plutôt ni vues ni connues.

S’imaginer qu’Hollywood Boulevard est glamour

Désolé de casser vos rêves mais Hollywood Boulevard et notamment le Walk of Fame ce n’est pas l’endroit glamour que vous vous imaginez. Ne placez donc pas tant d’espoir que ça dans ce lieu de la ville au risque d’être déçu. Soyez francs: Hollywood Boulevard c’est la rue touristique par excellence, c’est la rue où tous les locaux évitent de mettre les pieds. Alors oui les étoiles c’est sympa, le Chinese Theater est à voir, il y a d’ailleurs plein de choses à faire à Hollywood Boulevard et je vous en parle ici. Mais il faut savoir où on met les pieds. Il y a beaucoup de homeless people (SDF), de vendeurs à la sauvette et de vendeurs en tous genre pour les attractions du coin (musées, tours en minibus). La portion entre Highland et Vine n’est pas jolie et il n’y a rien à y voir/faire de spécial. Ne parlons pas de la fréquentation qui change totalement à la tombée de la nuit ! Alors oui, il faut y aller car c’est un incontournable, mais ne vous faites pas une image glamour du lieu car ce n’est pas le cas, et ne réservez pas une journée entière à ce lieu, quelques heures suffisent.

Penser qu’on peut voir toute la ville en 2 jours

Los Angeles est une ville immense et croyez-moi, vous n’en ferez pas le tour en 2 jours. Alors oui, vous pouvez passer dans les différents lieux touristiques en 2 jours, mais vous ne visiterez pas la ville en 2 jours. Moi-même à l’heure actuelle j’ai encore des endroits à découvrir ! Ceux qui disent avoir fait le tour de la ville après 48h et qu’il n’y a rien à voir à LA confondent lieux touristiques majeurs et découverte de la ville. Pour ceux qui veulent découvrir l’essentiel de Los Angeles je conseille de rester 4 à 6 jours. Pour ceux qui veulent vraiment s’imprégner de la ville, découvrir les coins moins touristiques et vivre le California Way of Life je conseille d’y rester 2 semaines. Mais pour ceux qui n’ont malheureusement pas le choix, je vous ai écrit un article avec un planning pour voir certains incontournables en 48h juste ici. Mais gardez en tête que non, vous ne pourrez pas visiter toute la ville en 2 jours.

Louer une Mustang

C’est simple, louer une Mustang à Los Angeles c’est se balader avec un énorme panneau lumineux au dessus de la tête qui dit “je suis un(e) touriste français(e)”. Car oui, il n’y a (presque) que les touristes français qui louent des Mustang. C’est cliché, c’est kéké, et, détail important pour ceux qui voyagent avec des valises: le coffre est tout petit.

Est-ce que j’écris ce paragraphe alors que je suis la première à avoir loué une Mustang ? Oui.

Plus sérieusement, avoir une voiture disant clairement “I’m a tourist” c’est risquer de se faire voler ses biens. Les voleurs sont malins et ils savent qu’il y a souvent des objets de valeur dans les voitures de touristes. Les vols sont fréquents dans les lieux type Hollywood Boulevard ou sur les parkings de motels non surveillés.

Ne rien organiser en amont et se dire qu’on verra sur place

Beaucoup de gens sont adeptes du “on verra sur place”, et c’est vrai que c’est parfois sympa de ne rien planifier et vivre au jour le jour. Sauf que Los Angeles est une ville immense qui, comme je le disais précédemment, ne ressemble à aucune autre ville. Etre organisé est le mot d’ordre si on veut pouvoir profiter au maximum sans perdre trop de temps et/ou d’argent. Je ne dis pas d’avoir un planning établi à la minute près, mais prévoyez à l’avance vos visites de la journée, réservez ce qu’il faut réserver, bookez vos hôtels en amont plutôt qu’attendre d’être sur place. Ca peut paraitre basique pour certains mais ça ne l’est pas pour beaucoup et cette non-organisation amène souvent à des déceptions et des frais dont on pourrait facilement se passer.

Se limiter aux lieux touristiques majeurs

Le signe Hollywood, le Walk of Fame, Rodeo Drive, le Santa Monica Pier et Venice Beach, Universal Studios. Voila ce à quoi on pense lorsqu’on pense Los Angeles. Sauf que c’est bien plus que ça, et se limiter à ces lieux ne montre pas ce qu’est réellement LA. C’est comme si un étranger venait à Paris et qu’il allait voir Montmartre, la Tour Eiffel, les Champs-Elysées et Disneyland. Est-ce qu’il aurait vu ce qu’est réellement Paris ? Non. Los Angeles a tellement à offrir, que ce soit dans le coeur de la ville où aux alentours. Se limiter aux lieux touristiques majeurs c’est se limiter à un Los Angeles de façade façonné par et pour les touristes.

Ne juger que par la voiture parce qu’on vous a dit que c’était obligatoire

Sujet sensible ! Je ne vais pas faire une battle voiture vs transports en commun car ce n’est pas le but de l’article et que j’ai déjà vanté les mérites des transports en commun à LA sur cet article. Mais avant de réserver une voiture pour votre séjour, renseignez-vous sur les autres options. Et surtout, renseignez-vous sur les frais liés à la location de voiture. Prendre une voiture c’est un budget énorme car les frais annexes ne sont pas des moindres. Rien que l’assurance coûte souvent plus cher que la location elle-même. La plupart des hôtels de la ville font payer leur parking, entre $15 et $50 par nuit. Oui oui, par nuit ! Et ne rêvez pas trop, si le coût du parking est si élevé c’est car les options gratuites aux alentours sont rarissimes. Ajoutez aussi les parkings pour les visites la journée. Le temps passé au volant dans les bouchons. Le temps perdu à tourner en rond à la recherche d’une place pour se garer. Ne vous méprenez pas, j’adore conduire et j’adore conduire à LA mais c’est un budget colossal qui ne vaut pas forcément le coup/coût quand on sait qu’en réalité le réseau de transports en commun associé aux prix bas des VTC est une très bonne alternative.

S’imaginer que Los Angeles c’est ce qu’on voit dans les films

Le buzz autour d’Emily in Paris est l’exemple parfait pour illustrer mes dires. Emily débarque dans un Paris parfait, beau, propre, sans ligne 13 ni panne de RER B, elle a une chambre de bonne de 40m2 avec vue dégagée sur une jolie place fleurie, un Paris idyllique qui, nous Français le savons bien, n’est absolument pas réel. Los Angeles c’est pareil. Les gens s’en font une idée par rapport à ce qu’on voit dans les films mais un film reste un film, et qu’il illustre LA, New York ou Atlanta il est en grande majorité tourné dans un studio. LA reste une vraie ville avec ses différences de population. Il y a les beaux quartiers qu’on voit dans les films, et puis il y a les autres quartiers bien moins jolis et mal fréquentés, la pauvreté est présente, les homeless people aussi. Au final LA c’est une ville comme partout et non pas un décor de studio.

Penser que la meilleure vue sur le Hollywood Sign est celle du Griffith Observatory

Je ne sais pas pourquoi le Griffith Observatory est tant vanté pour sa vue sur le signe Hollywood puisqu’on est loin, très loin du signe. On le voit, mais on peut le voir tellement mieux depuis d’autres lieux de la ville. L’observatoire en lui-même est un endroit très sympa, le bâtiment est magnifique, on a un très belle vue dégagée sur la ville, et les fans d’astronomie seront les plus heureux au monde. Mais si vous y allez pour voir le signe Hollywood de vos propres yeux et non à travers un zoom vous risquez d’être déçus.

Sous-estimer les distances

On regarde la carte de LA et on se dit que Downtown et Santa Monica n’ont pas l’air si loin l’un de l’autre mais dans les faits c’est bien différent. Il y a en réalité presque 30km entre ces deux opposés, et si on peut aisément faire le trajet en 25min à 3h du matin, on table plus sur le double voir le triple lorsqu’il y a des bouchons. De même qu’un trajet West LA-Hollywood peut rapidement prendre 2h passé 16h. La ville est très étendue et penser qu’on peut facilement naviguer d’un côté à l’autre relève de l’imaginaire. Lorsque vous prévoyez vos journées ne sous-estimez pas les distances ni les bouchons ! Faites des simulations sur Google Maps aux heures (américaines) de pointe pour savoir ce qui vous attend réellement.

Passer une journée à Universal Studios quand on est la que pour 48h

C’est quelque chose d’assez fréquent: vous venez à LA pour 2 jours et vous décidez de passer une journée à Universal Studios. Si vous êtes un fan de parc à thème et des univers présents dans le parc je peux comprendre, mais je trouve que c’est dommage. Pour refaire des comparaisons avec Paris, c’est comme si un touriste venait 2 jours et allait passer une journée à Disneyland. Universal reste un parc à thème et c’est dommage de ne pas explorer la vraie ville de LA. Si vous voulez visiter des studios lors de votre passage express tournez-vous plutôt vers les visites courtes chez Warner ou Paramount. C’est bien moins cher, ce sont de vrais studios, et ça vous laisse du temps pour profiter de LA le reste de la journée.

Ecouter les gens qui ont dit “LA c’est nul, n’y vas pas” et ne pas y aller

J’aurais aimé ne jamais avoir à écrire ça mais c’est pourtant quelque chose qui arrive souvent. Pas mal de personnes ratent leurs vacances à LA (très certainement parce qu’elles n’ont pas lu mon article, instant jemelapète), sont déçues, en parlent autour d’elles en disant que LA c’est nul, c’est moche, y’en rien à voir, on s’ennuie, y’a que des SDF, bref LA faut pas y aller. Et malheureusement beaucoup de gens écoutent ces personnes et ne se font pas leur propre avis. Et vous savez quoi ? Bah c’est vraiment bête parce que LA vaut le détour, et que dans une ville si spéciale il n’y a pas mieux que de se faire son propre avis. Preuve en est, plusieurs personnes m’ont déjà dit avoir hésité à annuler leur séjour dans la Cité des Anges à cause de retours négatifs et ont finalement adoré ! Alors on écoute pas les autres et on vient se faire son propre avis !

Bonus. Oublier de faire sa demande d’ESTA

Ca serait quand même vachement bête de vouloir partir et une fois à l’aéroport se rendre compte qu’on a pas fait sa demande d’ESTA non ?! Alors pour ça on s’y prend en amont (une semaine avant, pas moins) pour être sur de partir en règle ! Pour ceux qui n’ont jamais fait de demande je vous explique tout ici.

J’espère que ces petits conseils vous éviteront de mauvaises surprises et vous permettront de tirer le meilleur de votre séjour à LA ! Et si vous avez des idées supplémentaires de comment rater ses vacances à Los Angeles (il n’y a rien de mieux que le vécu!), faites-en part dans les commentaires !
Suivre:
Gaelle

Gaëlle, blogueuse de presque 30 ans. Diplômée en Music Business à UCLA Extension, class of 2015. Ex-expatriée à Los Angeles, j’y ai passé 3 belles années. Ici je vous fait découvrir Los Angeles pour vous montrer que oui, il y a plein de choses à y faire ! Et puis je parle de sujets un peu plus sérieux comme les visas pour étudier, faire un stage, et toutes les bonnes infos pratiques pour débarquer dans la City of Angels ♡

Find me on: Web | Twitter | Instagram | Facebook

Partager:

10 Commentaires

  1. 22/11/2020 / 3:57

    Hello ! Je ne compte pas aller à LA (ça n’a jamais été un projet) mais j’ai beaucoup apprécié la lecture de cet article même si je veux pas y aller, c’est cool de démystifier un peu les croyances bien établies (merci le cinéma pour ça -_-)

  2. 22/11/2020 / 2:42

    C’est cool de lire des articles qui démystifient, tout en promouvant, les attraits d’une ville !

  3. 15/11/2020 / 12:43

    Merci beaucoup pour ton article
    J’ai été à LA en 2014 et ton article m’aurait été utile (même si j’ai adoré la ville, j’avoue avoir adoré SF :p)
    Mais vu que je compte y retourner je prendrais en compte tout cet article au pied de la lettre car il me semble vraiment que de bons conseils!
    Je sais que cette deuxième découverte de LA me permettra de voir les choses autrmeent!
    Vivement donc!

    • Gaelle
      Auteur
      15/11/2020 / 9:19

      J’espère que tu adoreras encore plus du coup ! :)

  4. Jean-Pierre troulay
    12/11/2020 / 1:42

    Hello Gaelle, c’est de loin l’article le plus interessant que j’ai lu sur Los Angeles. Bravo et continue ton blog :)

  5. Stephane Mougeot
    11/11/2020 / 9:30

    Hello sa fait 12 ans que l’on ce rend en Californie,et ce blog relate très bien les choses ,en 12 ans on découvre encore pleins de chose sympa ,et ce qui est bien une fois sur place c’est que justement il y a pleins de choses sympa comme Oc fair orange county ,traîner en voiture entre Calabasas et Mulholand hyv ..pour le dépaysement angel crest hyv ..le village hollandais dont j’ai perdu le nom etc 10000 choses à faire ,à voir,comme le comicon à San Diego ,legoland parfait en budjet en rapport à Universal etc

    • Gaelle
      Auteur
      11/11/2020 / 10:30

      Merci Stephane ! Solvang est le nom que tu cherches ;)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.