}); Le retour en France • Gaelle in Los Angeles

Le retour en France

Voila maintenant presque 1 mois que j’ai quitté Los Angeles. J’avais commencé à écrire quelques lignes en attendant mon avion avant de partir mais le manque de temps aura pris le dessus et j’ai depuis quelque peu disparu d’ici. Entre mes vacances et mon retour à Bordeaux entrecoupé d’aller-retours entre Paris et le Bassin d’Arcachon j’ai eu très peu de temps pour vous donner de mes nouvelles, je dirais même que j’ai eu très peu de temps pour moi tout court. Mais j’ai décidé d’enfin prendre un moment et venir écrire sur le blog car je sais que beaucoup d’entre vous se posent des questions sur mon retour en France.

C’est quelque chose que j’ai très peu évoqué, beaucoup ont été surpris, se sont demandé si je rentrais pour les vacances, si c’était voulu, si j’allais revenir … Voila donc les réponses à toutes ces questions, sans langue de bois !

Throwback

Certains me suivent depuis que je suis partie en 2014 voir même avant, certains ont rejoint le wagon en cours de route, d’autres sont la depuis quelques mois seulement et d’autres encore vont tomber sur cet article sans savoir qui je suis et ce que j’ai fait (coucou toi, bienvenue!). Voila donc un petit résumé en quelques lignes de mon histoire:

Il y a un peu plus de 3 ans de ça, le 31 août 2014, j’atterrissais à Los Angeles 3 valises sous les bras, des envies et des rêves plein la tête. Je partais pour étudier 1 an à UCLA sans savoir de quoi l’avenir serait fait. Finalement mon année d’études s’est transformée en 9 mois d’études pour des raisons financières (quand tu crois que t’es riche mais que tu l’es pas, c’est les risques!), un bien pour un mal puisque j’ai pu trouver un job à l’issue de ces 9 mois et prolonger l’aventure d’un an. Une année pendant laquelle je n’avais qu’une envie: rester encore plus longtemps. Du coup à l’approche de la fin de mon visa étudiant j’ai cherché une entreprise susceptible de me prendre sous visa Trainee. Et guess what? J’ai trouvé. Après un passage par notre chère ambassade de Paris j’avais un nouveau visa dans mon passeport, prête à continuer de conquérir l’Amérique !

The end

Sauf que voila, mon visa Trainee ne durait que 12 mois. Et une fois que t’as eu un visa étudiant et un visa Trainee t’as plus beaucoup de solutions si tu veux rester chez l’oncle Sam, encore plus dans mon milieu. Du coup il a fallu se faire une raison: j’avais épuisé toutes mes ressources. Je ne pouvais pas prétendre à un visa H1B car très difficile à obtenir et non approprié à ma situation (coût, délai, secteur d’activité), aucune société n’était gérée par des français pour obtenir le E2 Essential Employee, je ne suis pas artiste pour faire le visa O, et last but not least je ne voulais pas me marier pour avoir une Green Card. En gros j’étais au bout des possibilités et à moins d’un miracle je devais rentrer en France. Et malheureusement aucun miracle n’a eu lieu. Voila donc la raison de mon départ: la fin de mon visa. La raison la plus bête qu’il soit, mais aussi la plus dure. J’en profite donc pour répondre à la question « est-ce que c’était un choix? » et la réponse est non, loin de la.

A contrecoeur

Mon retour n’était en aucun cas volontaire. Je ne vais pas jouer à la nana qui prétend qu’elle avait besoin de se ressourcer, rentrer un peu pour prendre du recul blablabla parce que ça serait mentir. Je suis rentrée parce que je n’ai pas eu le choix, et c’est ça le plus dur. Quand tu viens avec un visa non-immigrant tu sais que tu es la temporairement, mais après 3 ans on se fait à cette vie et c’est très dur de tout quitter, d’autant plus quand tu as tout ce qu’il te faut pour être heureuse: un super boulot, un appart sympa, des amis, un salaire qui te permet d’aller manger des avocado toasts aux quatre coins de la ville.. Et d’un coup tout s’arrête, c’est la fin de ton visa et les règles d’immigrations font que même si tu as un travail et paye tes impôts tu dois quand même rentrer chez toi. Ca a été très dur de réaliser, à vrai dire je réalise toujours pas, je l’ai fait parce que je n’avais pas le choix, tout simplement. C’est un peu un échec dans le sens où tu rentres en France et tu as l’impression d’avoir fait tout ça pour rien puisqu’on te remercie d’être passée avant de te renvoyer d’où tu viens. Tu as beau avoir fait tout comme il fallait les règles sont les règles, et quand tu es quelqu’un d’honnête qui suit les règles bah… bah tu te retrouves à écrire cet article.

J’en profite donc pour répondre à une autre question qui m’a beaucoup été posée: « pourquoi tu n’es pas restée illégalement? », et la réponse est que je n’étais pas prête à tout pour être aux USA, qu’une fois mon visa expiré je perdais mon travail, par conséquent mon salaire et donc mon appart, et vivre dans un taudis au milieu de 15 illégaux à faire la plonge dans des restos c’était pas trop mon plan de carrière rêvé. Donc être aux USA oui, mais si c’était légalement. Ce qui explique aussi pourquoi je ne me suis pas mariée: faire un mariage blanc, devoir se créer une vie commune et jouer à ça pendant des années ayant peur du moindre contrôle très peu pour moi.

De la frustration mais beaucoup de fierté

Le plus dur dans l’histoire a été de devoir renoncer à des rêves. Quand je suis arrivée à LA en 2014 je rêvais d’intégrer Live Nation et je l’ai fait en stage. Mais mon but ultime était de faire carrière chez eux ou dans une autre grande boite du genre. Et justement, Live Nation recrutait au service où j’avais fait mon stage quelques mois avant la fin de mon visa. Autant vous dire que quand votre ancien boss vous demande si vous avez un visa pour rester et que vous êtes obligé de dire non ça fait mal. Pareil pour deux autres jobs de rêve: l’un chez AEG pour travailler sur les tournées de Céline Dion, l’autre chez WME pour bosser pour le management de Justin Timberlake. J’ai du refuser les deux postes en raison de mon absence de permis de travail (et bien entendu ces entreprises ne sponsorisent pas, ça serait trop facile). Sans parler de mon job à ALTOUR que j’avais depuis 1 an et demi. J’avais un CDI, une boss super sympa, un bon job, je me voyais rester la encore un peu. Bref tout se passait très bien, mais j’ai du partir. Et tout ça ça cause pas mal de frustration parce que tu te dis que tu as touché tes rêves du bout des doigts, mais qu’à cause d’un visa tu ne feras rien de plus que les toucher. Mais à côté de ça je suis quand même fière d’avoir vu de telles opportunités se présenter à moi. Je sais que si je n’ai pas eu ces jobs c’est uniquement pour des raisons qui sont totalement hors de mon contrôle et que mes compétences ne sont pas remises en cause, juste ma nationalité.

Relativiser

Malgré tout ça il faut voir le bon côté des choses: j’étais à la base partie pour 1 an et je serais restée 3 ans. Au final je ne m’en sors pas si mal ! J’ai vécu énormément de choses que je n’aurai pas pu vivre ailleurs, j’ai enrichi mon CV, j’ai eu des expériences professionnelles que je n’aurai jamais pensé avoir, moi la petite Bordelaise avec son Bac Pro Restauration. J’ai voyagé, j’ai visité LA de long en large, j’ai rencontré des gens géniaux qui sont des amis que j’espère bien revoir en France, j’ai grandi, j’ai beaucoup ri, j’ai vu des milliers de palmiers, j’ai fait des choses folles, j’ai mangé tout un tas de trucs étranges, j’ai hiké, j’ai vu des stars, je suis allée des endroits magnifiques … Bref j’ai profité ! Et puis j’ai fait ce blog, qui m’a permis de retracer tout ça au fil du temps, et qui m’a permis de tisser un lien avec pas mal d’entre vous !

Gaelle in Los Angeles

Le blog justement, parlons-en ! C’est la question que tout le monde me pose:

« Que va devenir GaelleinLosAngeles.com ? »

Et bien GaelleinLosAngeles.com va rester GaelleinLosAngeles.com ! Bien que je sois désormais Gaelle in Bordeaux géolocalisement parlant, le blog quant à lui reste en Californie ! J’ai fait plein de choses avant de partir dont je dois vous parler. En 3 ans j’ai visité plein d’endroits que je n’ai jamais posté. J’ai aussi plusieurs articles à écrire à propos des visas. Donc croyez-moi, vous allez encore entendre parler de moi et voir des photos de palmiers ! J’en avais gardé sous la main, j’avais prévu le coup ! Bien sur il n’y aura plus de photos prises sur le moment ou de live Facebook mais même si je n’y suis plus j’ai encore plein de choses à partager ! Et puis je compte bien y retourner, je ne sais pas quand (en 2018 c’est certain) mais j’ai encore quelques miles American Airlines et Delta à dépenser ! Donc il y aura bien entendu des articles à ce moment la. Vous pouvez donc garder le site en favori, je ne disparais pas ! :)

Le retour en France

S’il y a bien une chose que j’appréhendais c’était le retour en France. Tu reviens de 3 années en total décalage où tu vis plein de choses et quand tu rentres rien a changé, les gens n’ont pas évolué et tu te sens pas à ta place. J’ai la chance de ne pas vraiment avoir eu le temps de vivre ça, ou du moins pas autant que je le pensais. Dès que j’ai posé les pieds à Bordeaux j’ai du partir à Paris, puis dès que je suis rentrée je suis partie sur le Bassin d’Arcachon. Il m’aura fallu une semaine entre le moment où je suis arrivée et le moment où j’ai fini de vider mes valises, je n’ai pas touché à mon ordinateur pendant presque 2 semaines, j’ai tout simplement eu 100 000 choses à faire et je n’ai pas eu le temps de me poser jusqu’à avant-hier où j’ai décidé de commencer à écrire cet article. Du coup je n’ai pas encore eu de homesick (oui parce que maintenant la maison c’est LA, je fais des homesick à l’envers!). Je n’ai pas encore eu le temps de réaliser que tout ça était fini. Je réalise un peu en écrivant cet article parce que je parle de choses qui m’ont fait pleurer des litres entiers de larmes, mais c’est encore trop frais pour se rendre compte de la situation. Je pense que la dépression du retour va arriver quand j’aurai repris mes habitudes, et que je réaliserai que je suis bel et bien de retour et que c’est pour de bon. Donc pour le moment je gère pas trop mal, je vois mes copines, je vais à droite à gauche. Une fois l’euphorie des premiers jours passée mon discours sera bien moins gai. Bien entendu il y a déjà plein de choses qui m’énervent comme les pannes de tram, la variété française, les créneaux, devoir mettre mes courses moi-même dans le sac, les gens qui parlent tous français, les gens tout court, la pluie, la pub Sosh. Mais y’a Picard, ça compense un peu (toi aussi noie ton chagrin dans les tartares saumon). Et puis y’a pas de taxes, hallelujah.

Mes projets

Forcément qui dit retour en France dit nouvelle vie en France. Il faut donc reprendre les habitudes, et surtout retrouver du travail. Ces derniers jours ont été assez intenses et courts, ça n’a pas été simple de prendre le temps de chercher. Et puis je suis assez fermée au niveau de mes recherches, je ne suis pas partie à LA pendant 3 ans à contracter un prêt étudiant si c’est pour finir à faire un job alimentaire, ça serait balo et surtout ça rendrait le retour d’autant plus difficile. J’ai postulé à deux offres qui m’intéressaient énormément et j’ai eu un entretien pour ces deux jobs. J’attends le retour des deux, bonjour le stress! Je croise tous mes doigts pour avoir le job sur Bordeaux qui serait juste le dream job dans ma French dream city. Et puis si ça marche pas je reprendrai mes recherches. D’ailleurs si quelqu’un entend parler de quelque chose, faites-moi savoir ! :)

Un deuxième blog consacré à ma vie à Bordeaux ou ailleurs (dans la même veine que celui-ci: pro, perso, balades…) ouvrira peut-être si jamais j’ai le temps et que je suis à court d’idées ici-même. C’est une possibilité, on verra par la suite. Ah et puis je vais aussi refaire la déco de mon salon (c’est un projet non?! ça compte!). Bordeaux a beaucoup changé en 3 ans, il y a plein de nouveaux endroits à découvrir et plein de nouveaux restaurants où aller bruncher donc je pense que mes weekends vont être bien remplis !

Rien de bien fou mais ma vie à Bordeaux sera forcément différente de ma vie à LA: moins exotique, moins aventurière. Je n’ai plus cette pression de me dire que je suis la pour un timing bien précis, il n’y a plus ce stress de se dire que je pars bientôt, que je dois obtenir un visa.. du coup ça enlève la pression et ça rend aussi la vie plus « chill ».

A l’heure actuelle mon principal projet est donc de travailler et m’épanouir dans mon travail (je parle comme une adulte.. wait, serais-je désormais une adulte ?!)

Et à la question « est-ce que tu comptes repartir vivre à LA? » la réponse est oui, si et seulement si j’ai une Green Card ou un visa immigrant. J’en ai fini avec les visas temporaires, c’était bien quand j’avais 24 ans mais j’ai désormais envie de me poser. Je vais continuer de jouer à la Green Card Lottery parce que ça sera bête de ne pas tenter sa chance, mais je ne vais pas courir après les entreprises pour chercher un sponsor. LA est une ville où je me sens bien et où j’aimerais faire carrière mais si Bordeaux me propose une carrière stable avec assez de vacances pour aller à LA tous les ans, ça me va très bien ! Et puis j’ai des palmiers dans le jardin, ça aide !

Voila donc pour ces quelques explications et mon ressenti. Encore une fois cet article est un pavé alors je vous remercie si vous avez tenu jusque la ! Je tenais à tout vous dire, ne pas être langue de bois, partager les choses telles que je les vois et vis. Un retour ce n’est jamais facile, d’autant plus quand on ne l’a pas voulu.

Mais la bonne nouvelle dans tout ça c’est que le blog ne s’arrête pas, loin de la, et que de belles choses s’ouvrent à moi (je l’espère!).

A très vite ! :)

signature logo

49 Comments

  • bioteafull 16/10/2017 at 9:55

    c’est dommage que tu ai été obligée de rentrer mais ca à du être une super aventure peut être que l’avenir te réserve encore des surprises d’expatriations courage : belle journée !!

    Reply
  • AGnès 14/10/2017 at 2:29

    Hi Gaëlle !
    Je crois n’avoir jamais commenté un de tes posts et je ne me souviens pas bien de l’époque où je suis tombée sur ton blog mais j’ai beaucoup aimé te lire (j’ai vécu 3 ans 1/2 à Westwood et désormais je suis à San Diego).
    Je suis navrée que tu ais eu à réintégrer la France puisque ce n’était pas ton choix mais je te souhaite bonne chance pour la suite ! Sois fière de ce que tu as accompli ;-)
    Go Bruins !!

    Reply
    • Gaelle 14/10/2017 at 6:18

      Hello Agnes, merci beaucoup pour ton message ! :)

      Reply
  • Tatari 08/10/2017 at 10:46

    Encore merci pour ta réponse !

    Non en fait il a bien deja rempli Le DS-7002 Et mon dossier à ete valide par parenthese, maintznant j’attend que Le CIEE Le contacte, valide tout avec lui et fasse la visite sur place.

    Donc parenthese a prévu mon départ à dans 25 jours si tout va bien. Entre temps, je me dis que Ca ne sert à rien d’harceler mon maitre de stage d’email, coup de téléphone ect car je pense que Le CIEE Fait Le travail de son côté, non ?

    Mon entreprise à deja accueilli un J-1 donc je pense que Ca ira. Et comme jai paye les frais d’accélération de 2 semaines j’espère avoir mon DS -2019 au plus vite !

    Je ne serai tranquille qu’une fois Le visa en main Haha, cest horrible cette attente !!

    Reply
    • Gaelle 08/10/2017 at 11:40

      Ah ok ! Je n’ai jamais eu à faire la visite donc je ne sais pas du tout comment ça marche. Mais du coup ca devrait le faire, tu en es à la fin des démarches !

      Reply
  • Tatari 07/10/2017 at 10:25

    Merci pour réponse !
    Jespere vraiment pouvoir partir dans 25 jours comme prévu, parenthese me dit que l’avancée dépend en Fait du maitre de stage sur place donc bon je m’inquiète un peu !
    Je le tiens au courant par SMS mais bon !

    Reply
    • Gaelle 08/10/2017 at 7:52

      Ah donc tu en es encore à l’étape du remplissage du DS ? En effet si c’est pas encore fait tu risques d’être short au niveau du timing. Sauf que la tout dépend vraiment de ton maitre de stage, il faut qu’il remplisse tout (et crois-moi ca prend des heures). Vois avec lui si tu peux l’aider et lui envoyer tes réponses qu’il modifiera/corrigera avant de valider. Mais tant que le DS n’est pas finalisé ton dossier ne peut pas être envoyer. Il faut donc valider cette étape au plus vite car 25 jours si alors que tu es au tout début des démarches c’est un peu juste. A la lecture de ton premier commentaire je pensais que tout était fait et que tu attendais ton DS2019, mais la ça change tout. Il va falloir faire plus que le tenir au courant. Crois moi le DS est une tannée à remplir et tu peux y passer 3-4h dessus, un maitre de stage a autre chose à faire donc prend les devants et envoi un brouillon qu’il finalisera. C’est ce que j’avais fait..

      Reply
  • Tatari 05/10/2017 at 3:12

    Bonjour Gaëlle,

    Encore merci pour ton blog et je ne me fais pas de soucis pour toi, je suis sûre que tu repartiras à LA !

    Je voulais te demander lorsque tu es passée par parenthese, avait tu payer des frais d’accélération ? Je viens de lire ton article et je trouve que tu as eu tes papiers assez rapidement.

    Malgré avoir payer les frais d’accélération (2 semaines); ma date de départ est fixée à dans environ 25 jours !

    Aussu entre temps; avez tu garde un contact accru avec ton maitre de stage ou as tu laisse le CIEE se charger de lui donner toutes les updates ? J’hésite à appeler régulièrement mon maitre, j’ai peur de Le saouler haha !

    Encor merxi

    Reply
    • Gaelle 07/10/2017 at 7:16

      Hello ! Non je n’avais pas eu besoin de l’accélération, j’avais assez de temps devant moi. J’ai reçu les papiers assez rapidement oui, je crois qu’en tout j’ai mis 3 semaines-1 mois à tout finaliser (hors rdv à l’ambassade). Si tu as 25 jours devant toi tu as encore le temps. N’hésite pas à les relancer, mais tout devrait rentrer dans l’ordre rapidement, crois moi que 25 jours c’est beaucoup !
      Tu as une plateforme qui te permet de suivre toute l’avancée du dossier. Ton maitre de stage a la même. J’étais en contact permanent avec ma boss mais je suivais l’évolution de mon côté, bien plus que elle ne le faisait ! Donc ça ne sert à rien de l’appeler, les infos les plus à jour sont sur ta plateforme la ou tu as rempli le DS :)

      Reply
  • lesenquetesdantoinette 04/10/2017 at 3:59

    Dis donc on la sent l’émotion là, on la sent bien… Je ne connaissais pas ton blog, heureuse d’avoir fait sa découverte. A tout bientôt

    Reply
  • L’Egérie Beauté De Coco 03/10/2017 at 7:02

    Bel article que tu partages avec tes lecteurs. Je viens de découvrir ton blog qui est super sympa. Croisons les doigts pour ton visa Bon courage et Girl Power !
    Bizzz

    Reply
  • Seven 03/10/2017 at 4:58

    Nous te souhaitons le meilleur pour la suite ! bon retour

    Reply
  • posetavalise 02/10/2017 at 5:19

    Bonjour Gaëlle, c’est la première fois que je visite ton blog et j’ai été vraiment très émue par ton article.
    J’imagine à quel point le retour en France a dû être très difficile à accepter après tant d’années et pour une raison si injsye.
    Je te souhaite de tout cœur de t’épanouir à Bordeaux, de faire beaucoup de sorties et d’y être pleinement heureuse.
    Et pour ma part je vais suivre avec plaisir tes articles sur LA :-)

    Reply
    • Gaelle 03/10/2017 at 9:43

      Merci pour ton message ! Parfois la vie est injuste, j’espère juste que c’est pour une bonne raison et que la roue tournera ! :)

      Reply
  • Soulier Vert 02/10/2017 at 4:16

    Le retour en France a dû être difficile, je m’en doute!!! J’espère que tu arriveras à avoir un visa permanent. Moi, j’attends pour le Canada. Je ne pars pas si je l’obtiens pas.

    Reply
    • Gaelle 03/10/2017 at 9:41

      Merci ! Good luck pour le Canada ! :)

      Reply
  • maevasmapamundi 01/10/2017 at 10:00

    Bonjour Gaëlle! Je te suis depuis un moment mais je me suis toujours faite discrète. Je peux comprendre ta frustration, et je te souhaite le meilleur pour la suite. Je continuerai de te lire, à Bordeaux comme ailleurs!
    https://maevasmapamundi.wordpress.com/

    Reply
  • Claudine 01/10/2017 at 5:05

    Bonjour Gaëlle! Merci pour tous les articles concernant LA! Je les imprimais et les emportais lors de mes voyages là-bas puisque mon fils y vit depuis 6 ans. Il a eu sa Greencard en passant par un avocat. Il a travaillé 8 ans à New-York avec des visas, en particulier le O-1. Maintenant, il va essayer d’avoir la double nationalité. Je continuerai à lire ton blog très intéressant. Peut-être retourneras-tu dans cette ville qui te plaît tant…Bon retour en France avec sa météo un peu moins ensoleillée!

    Reply
  • Laura de BBxMarmotte 30/09/2017 at 10:38

    Et bien je viens de tomber sur ton blog et j’ai beaucoup aimé lire ton article ! Il faut dire que j’appréhende aussi le jour où je devrais rentrer (si il arrive haha). ça doit être vraiment difficile après 3 ans à vivre complètement différemment. C’est vraiment dommage que tu ais loupé ces opportunités à cause du visa :( Je te souhaite bonne chance pour les 2 jobs où tu as passé un entretien en tout cas :)

    Reply
    • Gaelle 01/10/2017 at 1:56

      Hello Laura, merci pour ton message et bon courage en avance pour ton retour ! :)

      Reply
  • Amandine 30/09/2017 at 4:18

    Hello Gaelle, enfin l’article du pourquoi du comment ! Et bien c’est bien ce qu’il me semblait tu t’es ultra bien débrouillée pour enchaîner les démarches visa / pro tu as vécu le must de ton expérience et ton prêt étudiant n’aura pas été vain !! Bon retour en France, tu vas vivre une carrière pro française tellement mieux que ce à quoi tu étais destinée avant ta folle aventure LA que tu ne passeras peut être même pas par la case dépression ! Ton appart à Bordeaux à l’air super mignon, tu as géré comment en étant absente 3 ans de l’appart ?
    Enfin hâte de lire tes prochains articles qui vont me donner plein de conseils tip top pour ma propre aventure ici à LA !
    (Je suis dans mon dernier trimestre à UNEX, je fais deux stages à mi temps + 2 cours et suis en train d’attaquer les papiers / recherches OPT et vise un visa J1 pour rester derrière, mais peut être pas LA plutôt Denver ou San Francisco, si tu as des tips je suis preneuse d’ailleurs !)

    MERCI

    Reply
    • Gaelle 01/10/2017 at 1:56

      Hello Amandine, merci beaucoup pour ton message ! Espérons que des portes s’ouvrent à moi grace à tout ça, c’est tout le mal que je me souhaite !
      Mes parents se sont occupé de chez moi pendant que j’étais la bas ! Good luck pour ton OPT/J1, c’est bien que tu vises plusieurs villes ça te donne plus de possibilités !

      Reply
  • Stephanie 30/09/2017 at 11:53

    Wow en te lisant j’étais trop triste ! Je suis restée bien moins longtemps à San Francisco, mais ces histoires de visa arrivant à la fin, je connais un peu aussi donc je comprends un peu. Je n’ai pas construit une vie entière à SF car je n’y suis pas restée assez longtemps, donc ma compréhension a peut être des limites. Enfin en tout cas je te souhaite de trouver le job de rêve à Bordeaux ou de gagner à la loterie de la green card, ce serait formidable ! Et je continue à te suivre, of course !
    Tu vis pas loin de chez ma soeur (elle est dans le Bassin :) ) c’est rigolo le monde est petit !

    Reply
    • Gaelle 01/10/2017 at 1:53

      Merci Stephanie ! J’ai l’impression que pas mal de gens sont du coin c’est marrant !

      Reply
  • Jean Charles 30/09/2017 at 4:13

    Hello gaelle plein de remerciement pour tous ce que tu as pu partager Avec nous bon courage pour ce « retour forcé » je Croise les doigts et suit de tout coeur Avec toi bisous

    Reply
  • Le nohec 30/09/2017 at 4:01

    Salut Gaëlle, je te suis depuis peu, depuis mes vacances en Floride pour être exact. Je comprends tellement ce que tu ressens j’ai vécu la même frustration quand je suis partie de France pour San Diego. Quand je suis revenue j’en ai presque regretté d’être partie tellement Le retour a été dur. Je m’ennuyais de tout, je ne parlais plus anglais et mes amis étaient restés comme avant mon départ. En soit c’est pas une mauvaise chose, mais on etait plus sur les mêmes ondes. Du coup j’ai pris un billet direction londres pour 6 mois. Encore une fois j’ai du me résoudre à revenir à Paris – dam it – je te souhaite un très bon retour et j’espère que tu t’épanouiras dans cette nouvelle – troisieme – vie qui t’attends

    Reply
  • Estelle V. 30/09/2017 at 3:51

    Ah c’est dur de retourner en France lorsqu’on ne l’a pas décidé soi-même ! J’espère que tout se passera bien pour toi dans ta nouvelle vie bordelaise.
    J’habite en Angleterre et, avec le Brexit, ne pas savoir si on pourra rester est un calvaire ^^’

    Reply
    • Gaelle 30/09/2017 at 4:10

      Merci Estelle ! J’espère que le Brexit ne t’affectera pas trop, mais d’après ce que j’ai entendu si tu es la bas depuis un moment tu es tranquille. Espérons que ce soit le cas !

      Reply
  • Claire 30/09/2017 at 3:23

    Je commente très peu mais je suis ton blog depuis longtemps et je me suis complètement retrouvée dans ton article. J’ai vécu à Los Angeles ces deux dernières années et je suis rentrée en France depuis deux mois et franchement j’ai toujours du mal à m’en remettre. J’avais aussi fait ma petite vie là-bas, j’avais mon copain, mes amis, un boulot où je m’entendais super bien avec tout le monde. Et puis d’un coup tu retournes en France et puis plus rien. Je savais que ça allait être dur mais je ne pensais pas autant. Etre confrontée à la réalité du marché du travail en France n’aide pas du tout à se changer les idées, en tout cas pour ma part. Je te souhaite de trouver du travail rapidement, personnellement je suis obligée de faire des petits boulots en attendant de trouver quelque chose de plus concret.
    Je te rejoins totalement sur le fait de vouloir y vivre légalement. Beaucoup de personnes me demandaient pourquoi je ne restait pas même sans visa ou me disait de me marier pour la Green Card mais je ne suis pas prête à tout pour vivre aux US. J’ai regardé un peu les autres visas (la meuf désespérée) et je ne peux pas prétendre au visa J-1 mais une amie qui travaille dans un cabinet d’avocat aux US m’a conseillé de faire des recherches pour le H3. Après j’avoue que c’est très dur de trouver une entreprise qui sponsorise et encore plus depuis la France, peut être aurons nous plus de chance avec la loterie haha
    Désolée pour ce commentaire à rallonge mais ça fait du bien de voir qu’on est pas toute seule ;)

    Reply
    • Gaelle 30/09/2017 at 6:26

      Merci Claire ! Je te rejoins par rapport à la dureté de la recherche d’emploi. J’ai eu énormément de chance d’avoir deux offres parfaites qui ont amené à deux entretiens, ça me donnait une piste et ça rassure. Mais bon, j’attends les deux retours donc si c’est un non aux deux je devrais aussi faire des petits boulots et je sais que la ça va me faire déprimer comme jamais. Être quelque part parce que tu n’as pas le choix, ne pas te sentir à ta place, et en plus faire un job par défaut n’aide en rien à faire passer la pilule. J’espère que tu trouveras quelque chose qui te plait rapidement histoire de te remonter le moral et t’aider à faire que ton retour soit plus positif ! :)
      Good luck si tu te lances dans le H3, j’espère que ça aboutiras ! Et good luck pour la loterie !

      Reply
  • Sonny 29/09/2017 at 12:02

    Je suis contente de savoir que ton blog ne prendra pas fin! J’adore suivre tes aventures et j’ai hâte de voir les jolies articles que tu nous réserves. En tout cas, tu arrives à positiver ton retour et ça c’est carrément cool! Je te souhaite de trouver ton bonheur à Bordeaux ;)

    Reply
    • Gaelle 29/09/2017 at 12:14

      Pas de soucis je reste ici j’ai encore beaucoup trop de choses à poster ! :)

      Reply
  • Kelly A 29/09/2017 at 10:58

    Positiver et voir les bons côtés du quotidien francais (et y’en a pas mal mine de rien!) & surtout avoir des projets qui occupent et qui passionnent, c’est la clé d’un bon retour je pense. Et je suis aussi passée par là.
    Un an apres jai des projets, de nouvelles ambitions et les États Unis restent dans le cœur comme ambition d’une autre vie

    Reply
  • Ludwig 29/09/2017 at 9:41

    Salut Gaëlle!!!!

    Tout d’abord merci pour toutes ces tranches de vie à L.A que tu partageais avec nous… tes infos, tes bons plans…. bref on a bien kiffé!!!!
    Sinon concernant ton installation là bas peut être peux tu envisager un investissement pro (visa E2), vu ton diplôme initial!!
    Le coin regorge de sandwicherie ou autres coffee shop à vendre.
    Proprio d’un resto en région parisienne, ma femme et moi (et mes 2 filles!) envisageons cette idée!
    C’est à creuser!!!

    Bon retour permis nous et reste comme tu es!!!!
    Take care!

    Reply
    • Gaelle 29/09/2017 at 10:20

      Hello Ludwig, le E2 n’est pas envisagé. Déjà parce que je ne veux pas monter une boite et puis surtout pas ce genre la, si j’ai quitté la restauration et fait tout ce que j’ai fait c’est pour ne pas retourner bosser dans ce milieu ;) Repartir n’est pas ma priorité, on verra si une Green Card pointe le bout de son nez mais à choisir entre la musique en France et autre chose aux US je garde la musique :)
      Bon courage pour toutes les démarches en cas ! Tu me donneras l’adresse une fois installés !

      Reply
  • Anais 29/09/2017 at 9:10

    Je ne peux qu’imaginer ce que cela fait de rentrer chez soi après 3 ans d’une vie de rêve (oui je vais dire ça comme ça). Le mien est de bosser chez Live Nation ou une major depuis plusieurs années donc oui, j’insiste vraiment sur « rêve » en fait.
    J’espère pour toi que tes entretiens se passeront bien, en tous cas t’as carrément l’expérience requise je pense!
    Bonne continuation à toi, je continuerai à te suivre :)

    Reply
    • Gaelle 29/09/2017 at 9:19

      Merci Anais, et bonne chance à toi pour Live Nation ! Je suis la preuve que ça peut arriver ! :)

      Reply
  • Léa, Good Morning Usa 29/09/2017 at 9:08

    Avec tout ce que tu as accompli J’espère bien que tu seras tire au sort pour la green card. Je me doutais bien que ton visa touchait à sa fin… Mais j’espère que tu auras une bonne nouvelle bientôt.

    C’est assez cruel au final mais c’est un peu être un : « reculer » pour mieux sauter !! Je croise les doigts pour toi.

    Et puis, Bordeaux c’est très sympa aussi :)

    Reply
    • Gaelle 29/09/2017 at 9:18

      C’est ce que je me dis, peut-être que je suis rentrée pour mieux repartir avec ma Green Card … On en reparle en mai 2018 ;)

      Reply
  • zaius 29/09/2017 at 9:05

    Hello Gaëlle,
    Tu es jeune (jeune adulte), tu as des projets, la tête sur les épaules et surtout tu t’es enrichie humainement et professionnellement de 3 années en Californie… ce qui à mon sens un atout majeur pour continuer à te construire l’avenir dont tu rêves. C’est un atout pour trouver un job fabuleux en France, mais aussi un atout pour pouvoir un jour retourner là bas, je n’ai aucun doute là dessus. Je comprends évidemment le sentiment de frustration pour les raisons que tu évoques, mais dans les semaines et mois à venir n’écoute pas trop la petite voix qui te dira que tu n’es pas à ta place ici… ou plutôt si, écoute-là juste suffisamment pour te rappeler que tu as un rêve et qu’il faut t’y accrocher, oublie le reste. Tu as raison d’être fière, c’est un sacré parcours que tu es en train de réaliser, tu as l’avenir tout droit devant toi. (et sur Sunset Bld, on continuera à te suivre) Bises ! :)

    Reply
  • Rachel 29/09/2017 at 8:55

    Bon courage et bonne chance dans tes nouveaux projets. J’ai découvert ton blog et ta page facebook sur les derniers mois de ta vie à L.A. mais cela a été assez pour me faire rêver. …. mon rêve d’ado qui ne s’est jamais réalisé. Je te souhaite le meilleur pour la suite.

    Reply
    • Gaelle 29/09/2017 at 9:03

      Merci beaucoup Rachel ! :)

      Reply
  • Julie 29/09/2017 at 8:46

    Bonjour Gaëlle, j’ai connu votre blog en préparant mon second voyage-plaisir en Californie au printemps 2017. J’y étais allée en 2012 avant cela et vos bons plans m’ont bien aidée lors de ce nouveau séjour (j’ai imposé les courses à Trader joe’s à tout le monde!).
    Je suis moi même girondine, travaillant à Bordeaux et vivant sur le Bassin, et je comprends tellement vos désagréments de retour (le tram et ses interruptions sont mes ennemis number one!)
    Cela fait mal au cœur de lire cet article et de comprendre que votre retour n’était pas volontaire et que vous n’avez rien pu faire pour rester, alors j’espère de tout cœur que vous parviendrez à repartir! D’ici-là, profitez de notre belle région, et testez le brunch chez Horace à Bordeaux, il vous remontera le moral!

    Reply
    • Gaelle 29/09/2017 at 9:06

      Hello Julie, merci pour ton message ! J’espère que tout le monde est devenu aussi fan de Trader que moi !! :)
      Le tram A et ses pannes entre Gavinies et Meriadeck, la rengaine ! Si tu as d’autres adresses à recommander je suis tout ouïe, surtout pour des brunchs ! Les avocado toasts vont me manquer !

      Reply
  • Geraldine 29/09/2017 at 6:13

    Je ne savais pas que ton visa était arrivé à sa fin. Je te souhaite sincèrement d’être sélectionnée à la loterie !! Et en attendant je croise les doigts pour le dream job.

    Reply
    • Gaelle 29/09/2017 at 6:42

      Hello Géraldine, malheureusement mon visa n’était pas éternel.. On verra bien ce que l’avenir me réserve. Peut-être que je suis rentrée pour mieux repartir (dans 2 ans avec la Green Card), qui sait ?! Fingers crossed pour tous mes projets en attente, merci ! :)

      Reply

Laisser un commentaire