Beverly Laurel Motor Hotel

Vous le savez (ou pas), j’ai beau très bien connaître Los Angeles je n’étais, de base, pas si familière que ça avec les hôtels de la ville puisque je vivais là-bas, j’avais donc mon appartement et je n’avais pas de raison de séjourner à l’hôtel. Maintenant que j’y vais en vacances c’est différent, je suis comme tout le monde à la recherche d’hôtels sympas à bon prix et bien situés. Et parce que vous êtes nombreux à me demander conseil sur où dormir, voilà celui qui pour moi est un super bon plan et qui est à l’origine de la catégorie « où loger » du blog :

Le Beverly Laurel Motor Hotel

Lors de mon 1er séjour, je n’y avais séjourné qu’une seule nuit car j’avais fait le choix de changer d’hôtels tous les jours ou tous les 2 jours et celui-ci n’avait pas coupé à la règle. Mais une nuit m’avait suffit pour voir le potentiel de l’hôtel ! C’est donc sans la moindre hésitation que j’ai décidé d’y retourner en 2022.

Beverly Laurel Motor Hotel – 2*

Localisation: Situé dans le quartier de Fairfax, le Beverly Laurel Motor Hotel me faisait de l’oeil depuis pas mal de temps. J’avais vu passer des photos depuis les rénovations et il avait tout pour me plaire. Niveau localisation il est pas mal du tout puisque très central, à 2 pas du Farmer’s Market, de The Grove, des studios CBS, du LACMA, de Melrose Avenue et du Beverly Center (le tout faisable à pied, entre 5 et 15min de marche selon la où vous voulez aller). Côté transports on est bien aussi puisqu’on est aussi bien à 10-15min d’Hollywood Boulevard que de la station de métro La Cienega/Jefferson. Une localisation très centrale parfaite pour découvrir LA.

Check in: Le check in se fait à partir de 15h mais j’ai eu de la chance puisque j’ai pu accéder à ma chambre dès 13h lors de mon premier séjour. A ce niveau la tous les hôtels ont joué le jeu, à partir du moment où une chambre est dispo ils nous laissent y accéder même si c’est bien avant l’heure officielle. Seuls certains grands groupes demandent un supplément, mais à LA ça reste peu répandu. Et dans le cas où la chambre n’est pas prête (ce qui a été le cas lors de ma deuxième visite), ils nous gardent les valises, et on peut toujours profiter de la piscine si on le souhaite.

L’hôtel: Pour le coup, comme son nom l’indique, le Beverly Laurel Motor Hotel est un motel (motel étant la contraction de Motor et Hotel), c’est à dire que toutes les chambres donnent sur l’extérieur, pas de couloirs où de bâtiment à traverser toutes les entrées des chambres donnent sur la piscine.

On peut le voir dès l’arrivée avec le lobby donnant sur l’extérieur. Quand on rentre on voit ces immenses baies vitrées, la piscine, les transats, les canapés, le tout dans les tons bleus et beige donnant un côté super « plage » à l’endroit. Bref, tout ce que j’aime. Je n’avais pas encore fait mon check in que j’étais déjà conquise par la déco !

Chambres: Lors de mon premier séjour j’étais seule et j’avais pris une chambre King qui était comme je l’avais vue sur les photos: spacieuse, claire, avec un esprit rétro assumé et toujours ce côté très « beach ».

Je ne l’ai pas prise en photo mais la salle de bain était de taille proportionnelle à la chambre. Grande douche, porte coulissante pour ne pas perdre de place, fenêtre haute donnant sur la rue, dressing pour ranger ses habits et espace pour poser sa valise, le tout super propre et toujours aussi bleu ! Bien plus qu’on ne peut attendre d’un motel ! Car oui, malgré son nom le Beverly Laurel Motor Hotel est plus un hôtel qu’un motel si on regarde la qualité des prestations et des services.

Lors de mon deuxième séjour nous étions deux et avions choisi une chambre Double Cali. Même surface mais avec deux lits, donc forcément il y avait un peu moins d’espace autour. Pas de grands changements, je ne suis pas dépaysée: salle de bain similaire bien qu’orientée différemment et même style de déco. Petite déception, il n’y avait pas le coussin smiley que ma mère aimait tant ni la plante qui ressemble à des haricots verts qui m’avait beaucoup fait rire à l’époque. C’est un petit détail, qui certes donne de la couleur, mais qui n’enlève rien au côté pratique et sympa de l’hôtel.

L’extérieur: Simple et basique, l’extérieur se compote d’une piscine, de transats et de tables. Tout ce dont j’ai besoin pour chiller tranquillement ! Pour info, les serviettes sont dispo directement sur les transats, pas besoin d’apporter la votre (c’est comme ça dans la plupart des hôtels). C’est assez rare qu’il y ait du monde à la piscine (parfois le matin les enfants avant de partir visiter la ville) c’est donc toujours agréable d’aller s’y poser. Et pouvoir rester dehors le soir est tout aussi sympa, j’y avais d’ailleurs écrit le recap de ma journée ! Une piscine, de quoi bronzer, des fauteuils oeuf, des palmiers, des tables pour manger et blogger, c’est validé !

Avis général: C’est toujours avec une pointe de regret que je dois quitter le Beverly Laurel. On est pas sur une chambre de 4* avec le matelas du siècle ni tout un tas d’équipements, mais j’aime cet hôtel, l’atmosphère qui s’y dégage, la vue sur la piscine, ce lobby à grandes baies vitrées, ce côté rétro. Fairfax n’est pas mon quartier favori mais pour autant je reviens presque à chaque fois au Beverly Laurel, juste pour lui !

Le prix: On est sur de très bon 2*, et ça a beau être un motel dans l’architecture il est pour autant considéré comme hôtel, oubliez donc les prix des motels habituels de chaines à moins de 100€. Je n’ai jamais payé plus de 200€ ma nuit, j’ai à chaque fois été autour de 170€ mais il semblerait que ce soit désormais un vieux bon souvenir puisque en saison les chambres peuvent aller jusqu’à 300€. Pour autant le Beverly Laurel reste un choix de qualité pour un 2*, et il est bien plus sympa que d’autres hôtels ou motels de la même gamme dans le même quartier.

Pour tous ceux qui cherchent un hôtel bien situé (central ++), bien décoré, avec une piscine et avec un bon rapport qualité-prix ne cherchez pas plus loin ! Cet hôtel est un petit havre de paix en plein coeur de Fairfax. Et en plus il abrite Swingers, un diner assez connu de la ville ! Le rétro jusqu’au bout !

Beverly Laurel Motor Hotel – Hôtel 2*

8018 Beverly Blvd, Los Angeles, CA 90048

Réserver ici

Suivre:
Gaelle

Gaëlle, blogueuse trentenaire bordelaise. Diplômée en Music Business à UCLA Extension, class of 2015. Ex-expatriée à Los Angeles, j’y ai passé 3 belles années. Ici je vous fait découvrir Los Angeles pour vous montrer que oui, il y a plein de choses à y faire ! Et puis je parle de sujets un peu plus sérieux comme les visas pour étudier, faire un stage, et toutes les bonnes infos pratiques pour débarquer dans la City of Angels ♡

Find me on: Web | Twitter | Instagram | Facebook

3 Commentaires

  1. 15/06/2020 / 3:30 PM

    Hello Gaëlle,
    Mon voyage à L.A. est officiellement reporté à l’année prochaine et… mon B&B préféré sur Fairfax Ave (à 1 mile du Berverly Laurel Motor Hotel) a malheureusement définitivement fermé ses portes. Le Berverly Laurel Motor Hotel m’avait fait de l’œil quand j’avais lu ton article et je le gardais sous le coude au cas où. Donc, l’année prochaine, je logerai là bas car j’adore le quartier (et que franchement cet hôtel a l’air trop-trop chouette). :)

    • Gaelle
      Auteur / autrice
      17/06/2020 / 8:57 PM

      Ah mince.. Mais du coup tu vas pouvoir découvrir ce motel qui est vraiment sympa !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.