Déménager à Los Angeles, Part 3

Je crois que l’adage « jamais deux sans trois » est bel et bien vrai puisque je suis de retour avec un troisième article concernant le déménagement à Los Angeles, pour mon troisième appartement (le premier c’est par ici, le deuxième par la) ! C’est assez fou quand on sait qu’en France j’ai toujours habité au même endroit pendant 24 ans (hormis ma parenthèse parisienne de 9 mois et mes stages par ci par la).

Mais oui, ça fait bel et bien une semaine que j’ai quitté Westwood et que j’ai (à nouveau) eu l’occasion de me servir de l’achat le plus utile que j’ai pu faire de toute ma vie : mon tournevis Ikea (en vrai, je vous le dis à tous et à toutes, cette mini boite à outils d’Ikea c’est l’achat le plus intelligent que vous puissiez faire).

La question qui revient sans cesse quand je dis que j’ai déménagé c’est « pourquoi? ».

Pourquoi est-ce que j’ai quitté ce super appart que j’avais avec bien plus d’amenities qu’il n’en fallait ?

Pour plusieurs raisons à vrai dire, et à aujourd’hui je ne regrette en aucun cas mon choix.

IMG_8804

La première raison qui m’a poussée à déménager est que je n’avais pas le choix. Mon lease à Palazzo Westwood se terminant le 17 septembre je savais que je devais trouver un nouvel appartement. J’avais aussi la possibilité de garder l’appartement, mais je ne me voyais pas signer pour 1 an de plus, et dans tous les cas je n’avais pas les moyens de le faire.

Du fait que je devais partir dans tous les cas, ça m’a donné envie de vraiment changer et de repartir à zéro (en quelques sortes), de commencer un nouveau chapitre de ma LA Life.

Depuis quelques mois maintenant je travaille au Staples Center. Le Staples Center est à Downtown, Westwood (UCLA) est à l’ouest de la ville. J’avais donc plus d’une heure/une heure et demi de transport pour aller travailler, de même pour revenir. Suivant l’heure je me retrouvais à prendre plusieurs bus, ou bien plusieurs métros, ou bien un mix des deux. Je prenais sur moi parce que je n’avais pas le choix, mais attendre 30 min le bus à 1h du mat dans Koreatown c’est pas ce que j’ai connu de plus glamour.

Du coup mon travail étant désormais ma priorité (puisque je ne suis plus à UCLA) il était impératif pour moi de me rapprocher. Ca ne me gène pas de prendre le bus, mais moins je le prends mieux je me porte. Je suis maintenant à 20 min du Staples Center et croyez-moi que je revis ! J’aurais pu trouver bien plus proche mais habiter dans Downtown ce n’est pas pour moi, j’ai besoin de mes palmiers !

L’autre raison qui m’a poussée à partir c’est l’ambiance qu’il y avait dans mon appartement. J’en avais déjà parlé sur ma page Facebook, j’en avais aussi parlé dans mon article sur les mauvais côtés de l’expatriation : je me sentais mal dans mon appart. L’ambiance n’était pas au beau fixe, l’appartement était devenu un va-et-vient où les gens débarquaient à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, les potes de ma coloc venaient faire leur lessive et se faire à manger pendant que ma coloc n’était pas la, il n’y avait plus de respect pour rien ni personne (le mot bonjour n’existait plus), le ménage n’en parlons pas, on se battait sans cesse pour la clim, bref c’était devenu du n’importe quoi, ça pesait sur mon moral et j’avais juste envie de partir loin de tout ça.

Du coup cette dernière raison m’a donné envie de changer d’environnement et de « vie ». Je vivais jusque là à Westwood avec une roommate étudiante, j’étais en plein dans le quartier étudiant. Westwood c’est vraiment une bulle, c’est une ville dans la ville, mais ce n’est pas LA. J’avais vraiment envie de tourner la page « vie étudiante » et passer à la vie de « young professional ». Ce n’est pas grand chose mais croyez-moi, vivre avec quelqu’un qui travaille et qui se bat pour vivre dans cette jungle de LA c’est autre chose que le monde des Bisounours que j’avais à Westwood.

Voila donc les raisons qui m’ont poussé à quitter Palazzo. J’adorais l’appartement et la résidence, mais je passais mon temps enfermée dans ma chambre, je n’avais plus le temps de profiter de la piscine, du sauna ou même de la salle de sport puisque je passais la plupart de mes journées/soirées au travail et dans les transports, donc honnêtement ce n’était pas difficile de m’en séparer !

CO0Mm-HVEAArkWI

(la vue me manque, je l’avoue!)

En cette période d’arrivée massive à LA, la deuxième question qu’on me pose sans cesse c’est « mais comment tu as trouvé ton appart? »

Comment j’ai pu trouver un appartement dans mon budget alors que ça semble impossible ?

 

Je me la joue à la Morandini, je mets un titre accrocheur mais ma réponse va vous décevoir : je n’ai aucun secret. J’ai juste été chanceuse. Encore une fois je dirai que j’ai été la où il fallait quand il fallait.

J’ai commencé à chercher courant juillet. Je regardais pas mal les groupes Facebook, j’avais parlé avec quelques personnes qui cherchaient aussi un appart. J’avais défini une zone approximative de recherche : autour de La Brea. C’était vraiment le quartier que je voulais: central, proche de beaucoup de commodités, le bus à tous les coins de rue, accès facile pour Hollywood (je termine mon stage à Live Nation dans les prochains jours) et accès au Staples Center. Niveau budget je m’étais fixé un budget simple : celui que je payais à Palazzo, soit environ 900$, 1000 utilities incluses. Je savais que je pouvais trouver moins cher pour le même standing à La Brea, mais je m’étais donné ce budget max, un peu plus si je trouvais une chambre seule (et que j’avais le job me permettant de la payer).

Le temps passait, il y avait peu d’offres sur les groupes Facebook, tout le monde cherchait mais personne ne trouvait. J’avais visité un appartement à Wilshire & La Brea, ils avaient un appartement de libre, j’adorai la résidence, mais il fallait signer un lease de 10 mois et prouver la garantie financière. Ce dernier point posait problème, et personne ne voulait signer de lease. J’avais échangé avec quelques personnes qui avaient une place dans leur chambre, mais souvent ça finissait en conversation sans réponse. Du coup j’ai commencé à chercher sur le site dont j’ai toujours eu peur : Craigslist. Je sais que c’est une mine d’or, mais c’est aussi une mine à arnaque. Je ne le dirai jamais assez mais si vous voulez acheter/louer quoi que ce soit sur Craiglist, assurez-vous de la véracité de l’annonce. J’ai donc commencé à chercher quotidiennement. J’utilisais plutôt la carte que le format annonce, car ça me permettait de choisir en fonction de l’emplacement (même si celui ci n’est pas toujours exact). A force de chercher et voyant que les semaines passaient, j’ai décidé d’élargir mes recherches.

Comme je l’ai dit avant, vivre à Downtown c’était hors de question pour moi. J’avais tout de même vu une annonce pour une résidence juste en face de Staples Center et dont le prix était dans mon budget, je suis donc allée visiter. C’était petit mais sympa, sauf que je voulais partager la chambre et la proprio a refusé, elle ne voulait qu’une personne. Next !

Après réflexion j’ai vraiment rayé Downtown de ma liste, mais j’ai commencé à chercher sur les lignes de bus amenant au Staples Center. C’est comme ça que j’ai décidé de chercher à Mid-City, au sud de La Brea. Et c’est comme ça qu’un matin, en me réveillant j’ai trouvé un appart dans ce quartier, un duplex super mignon juste à côté du bus, proche d’un centre commercial, dans mon budget, et surtout avec une chambre seule ! J’ai donc envoyé un mail pour savoir s’il était toujours dispo et par chance il l’était. J’ai échangé quelques mails avec la nana qui y habite, une américaine de 31 ans qui travaille à la maison, blogueuse et fan de musique. Quelques jours après j’ai visité l’appart, et ce fût un coup de coeur !

appart crenshaw

La chambre n’était pas encore libre puisque la roommate était toujours la mais elle partait en fin de semaine. De toutes façons mon lease à Palazzo se terminait mi-septembre, j’avais un peu de marge.

Avoir trouvé l’appart super c’est une chose, mais je n’étais pas la seule à l’avoir visité. C’était la première fois que je faisais ça de toute ma vie, je n’avais jamais eu à me vendre en tant que roommate donc difficile de savoir si j’avais fait ce qu’il fallait. Ce qui est sûr c’est que je lui avais dit tout ce qui me gênait dans ma coloc actuelle, parce qu’outre le fait que je cherchais un appart, je voulais pas retrouver la mauvaise ambiance de Palazzo. Et par chance on était d’accord sur pas mal de points (la clim, la propreté, le respect, les invités, le partage etc).

Quelques jours se sont écoulés, elle devait me donner des nouvelles le mardi, puis finalement le mercredi, puis finalement le jeudi. Et justement, le jeudi en question elle venait voir Taylor Swift au Staples Center. On s’est vu, et c’est au détour de la conversation qu’elle m’a dit que j’avais l’appart et que je n’avais plus qu’à déposer le dossier. Gaelle contente :) :) :)

Je n’ai pas perdu de temps j’ai fait le dossier (application de la résidence, photocopies de mon ID/SSN, preuve de fonds, application fees de 35$). Quelques jours plus tard j’avais l’accord de la propriétaire, et après avoir vidé, rangé, déménagé et emménagé, me voici bien installée !

(ca c’est moi quand je déménage.

D’ailleurs si vous cherchez quelqu’un avec un pick-up pour vous déménager, envoyez-moi un mail. Celui qui m’a déménagé m’avait déjà déménagé la dernière fois, il est cool, efficace, et bien moins cher que les vrais déménageurs)

IMG_8699 IMG_8818 IMG_8819 IMG_8820 IMG_8821 IMG_8859 IMG_8860 IMG_8861

Mis à part la housse de couette et une étagère rien de bien nouveau, finalement cet appart est un mix de mon premier appart et de Palazzo. J’ai toujours mes meubles, sauf dans le salon puisqu’il est déjà meublé (j’ai juste gardé ma chaise rouge et mes tabourets de bar que j’adore). Dans la chambre j’ai pas mal de place donc j’ai pu ranger tout mon bazar et garder mon bureau pour travailler et écrire cet article ! J’ai ma propre salle de bain et mon dressing. J’ai ce qu’on appelle une Master Bedroom puisque tout est accessible de la chambre (d’où ces multiples portes).

Parce que je sais que c’est une question qui vous brûle les lèvres (forcément, c’est un peu la question qu’on pose à chaque fois) :

Combien je paye ?

Et bien pas tant que ça ! Je suis restée dans mon budget puisque je paye 950$ utilities incluses ! C’est à dire le même prix que Palazzo, mais pour ma propre chambre. Bien entendu si je paye moins cher c’est parce que je n’ai pas tout ce que proposait Palazzo. C’est beaucoup moins moderne, moins bien placé, et je n’ai pas toutes les amenities que j’avais. Pas de cheminée, pas de balcon, pas de salle de sport avec mur d’escalade et cours de sports, pas de sauna/jacuzzi/hammam. Mais tout de même une piscine et un barbecue !

Jusqu’à présent tout se passe très bien avec ma coloc, on fait chacune notre vie, je suis souvent dans ma chambre et elle dans le salon. Elle vit encore plus en décalé que Rita (mon ancienne coloc), c’est dire ! Elle regarde la télé jusqu’à 3h du matin et en général elle est en pyjama jusqu’à 17h. Elle fait des cookies à 21h30 quand ça lui prend. Elle met la clim parce qu’il faut chaud mais pas autant que mes anciennes colocs. Elle fait sa vaisselle, elle lave derrière elle. La cuisine est propre. Elle a un cochon d’Inde super cool qui s’appelle Brett. J’ai tenté de faire la conversation avec lui mais il était pas super réactif, par contre il aime bien gratter ma moquette. Mais en général il est dans sa cage, je le vois rarement, il ne fait pas caca chez moi c’est le principal. Donc vraiment rien à dire pour le moment, tout se passe pour le mieux, j’ai plaisir à faire à manger dans la cuisine (ce que je ne faisais plus depuis des mois), je discute avec ma coloc, je regarde à nouveau The Wheel of Fortune (la roue de la fortune) à la télé, bref tout va pour le mieux !

On me dit souvent d’arrêter de dire que c’est la chance, mais pourtant je pense vraiment avoir eu beaucoup de chance. Espérons que tout se passe bien et que je reste ici un bout de temps (jusqu’à ce que je me lasse et décide d’explorer un nouveau coin de LA! Ou jusqu’à ce que mon visa arrive à expiration..)

Brett

Brett vous embrasse ;)

signature logo

3 Comments

  • Une fidèle lectrice 16/09/2015 at 12:29

    WAOU ! Gaelle .. un re-nouveau c’est génial .. et la master Bedroom AU TOP , j’ai envie de dire ! Je te suis depuis un an env. et de voir ta facilité d’adaptation et à rebondir sur tes pattes me motive à sortir de ma zone de confort ^^ .. Plein de bonnes choses pour toi Gaelle … et continue à poster je suis dingue de tes artcile <3

    Reply
    • Gaelle 17/09/2015 at 11:26

      « Life begins at the end of your comfort zone » ;)
      Merci beaucoup ! De nouveaux articles arrivent très bientôt !!

      Reply
  • Maïe-Lenn 15/09/2015 at 11:10

    Merci pour tout article! Contente pour toi que tout rentre dans l’ordre.
    Je pense qu’il y a un peu de chance mais le reste vient de toi :) Tu es quelqu’un qui en veut alors c’est normal. Congrats pour ta nouvelle vie et profites bien de cette quiétude ;)

    Reply

Laisser un commentaire

EnglishFrench