Obtenir son EAD et son OPT sous visa F1

C’est une question récurrente : Comment obtenir une autorisation de travail pour les Etats-Unis ? A vrai dire ce n’est pas très simple, mais fort heureusement pour moi ma formation à UCLA me permet de faire un OPT et donc d’avoir une EAD (Employment Authorization Document aka autorisation de travail). Encore plus fort heureusement c’est UCLA qui a tout géré, je n’ai rien eu à envoyer ni de rendez-vous pour les empreintes digitales ! Et tant qu’à faire, histoire de rendre la procédure encore plus simple, j’ai déjà un SSN, donc pas besoin d’en faire la demande. En gros je n’ai eu qu’à attendre. Enfin presque !

L’EAD

J’ai eu rendez-vous à l’ISO (International Student Office) de UCLA le 3 avril. On nous avait dit de faire notre demande 3 mois avant la fin du quarter, j’y suis donc allé avec un peu d’avance. On vous demande d’apporter plusieurs documents :

★ Votre I-20

★ Votre I-94 (que vous imprimez depuis ce site attention à la date de péremption)

★ Votre passeport

★ Votre preuve de paiement des frais de SEVIS (un papier que vous avez déjà du montrer à l’ambassade)

Un chèque de 380$ (parce que rien n’est jamais gratuit quand il s’agit de l’immigration!)

SEVIS

Le jour du rendez-vous, on va vous demander de prendre une décision de taille : choisir la date officielle du début de votre OPT. Ca ne veut pas dire que c’est votre premier jour de travail, juste que c’est à partir de ce jour la que vont couler les 365 jours. Terminant les cours le 19 juin, je voulais me garder quelques jours de libre (puisqu’après adieu le vacances pour 1 an!), j’ai choisi le 1er Juillet comme premier jour. Ca veut donc dire que mon OPT se terminera le 30 Juin 2016, que je démarre dès le 1er Juillet ou que je démarre à n’importe quel moment de l’année. Calculez bien votre coup, vous ne pouvez plus revenir en arrière !

Une fois tous les documents remis, votre advisor envoie tout sur le site du SEVIS (Student and Exchange Visitor Information System). En même temps il vous donnera un nouveau I-20 avec la date de fin correspondant à vos dates d’OPT. A partir de ce moment la l’autre I-20 ne vaut plus rien, si vous sortez des Etats-Unis il faut que ce soit avec le nouveau (et il faut toujours le faire signer, même si vous êtes sous OPT avec une EAD puisque vous êtes toujours sous visa étudiant lié à l’université). Une fois le I-20 remis et l’application envoyée, vous pouvez rentrer et attendre patiemment des nouvelles de l’USCIS (United States Citizenship and Immigration Services, je sais, ça fait beaucoup d’acronymes!).

Le 10 avril (soit une semaine après) j’ai reçu un I-797C, un courrier de l’immigration disant que mon dossier était bien reçu, et on m’indiquait mon numéro de dossier pour suivre l’évolution sur le site de l’USCIS (et me rappelant que je leur ai gentiment donné 380$ et que je suis désormais pauvre). A partir de la s’en sont suivi de longues semaines d’attente. On m’avait dit que le délai était de 3 mois en général mais ça peut être plus (rarement moins, ça reste le gouvernement).

Comme vous l’avez vu dans l’article sur mon retour, je suis rentrée en France pendant une semaine. J’avais demandé au préalable à UCLA si ça pouvait poser soucis du fait que j’ai une demande d’EAD en cours, on m’a dit que non puisqu’il me restait encore des cours à prendre.
Petite parenthèse sur les règles de sortie du territoire : dans le cas où vous voulez sortir quand votre demande d’EAD est en cours, faites attention, ne partez pas n’importe quand ! Vous pouvez sortir tant qu’il vous reste encore des cours, que votre quarter n’est pas terminé. Le seul risque, c’est que (comme ça me l’a fait) l’immigration mette votre dossier en pause. Ils voient que vous sortez (pas forcément pour aller en France, si vous allez au Canada ou au Mexique c’est pareil) et attendent de voir si vous revenez avant de continuer les démarches. L’immigration, c’est un peu « un de perdu dix de trouvé » donc si vous partez ils ne vont pas vous retenir ! Par contre si vous sortez après la fin de votre quarter, c’est la que ça se complique. Si vous avez déjà trouvé votre entreprise et que vous avez une lettre de l’employeur comme quoi vous êtes embauché et que vous commencez à telle ou telle date, pas de soucis. Par contre si vous n’avez pas encore votre employeur, vous risquez de ne pas pouvoir re-rentrer. Il vous faudra postuler depuis la France (ou de la où vous êtes), et attendre d’avoir une preuve d’emploi avant de pouvoir revenir aux Etats-Unis. Bien sûr ça dépend de l’agent que vous allez avoir à l’entrée, il y en a toujours des plus laxistes que d’autres, mais mieux vaut prévoir son coup et ne pas partir à ce moment la que de se faire 12h de vol, arriver à LA et qu’on vous remette dans le prochain avion pour Paris.

Parenthèse terminée, je reviens donc de France et j’attends, j’attends, j’attends. Des semaines passent. J’ai un entretien pour un job à Live Nation. Tout se passe bien, mais quand elle me demande mes disponibilités je comprends que c’est foutu pour moi. Et la je me dis que me voir refuser un travail à cause de l’immigration, c’est un peu frustrant. Je vais à UCLA, mais mis à part me dire que c’est en pending et que je dois attendre, rien de plus.
Finalement, je me décide à appeler directement l’USCIS (il y a un numéro sur le suivi du dossier, autant que ça serve!) et je tombe sur un mec super sympa qui m’explique qu’il y a 75 jours de process à réception du dossier, et que si je n’ai rien au delà des 75 jours je peux m’inquiéter et qu’à ce moment la je les rappelle pour placer mon dossier en urgent. Il compte les jours pour moi, ma deadline tombe le 26 Juin. Vous vous doutez bien que j’ai regardé chaque jour (et plusieurs fois par jour) le site pour voir si ça changeait, malheureusement rien, c’est toujours en pending. Jusqu’au 25 Juin après-midi où enfin la page change et passe en approved, ma carte va arriver (l’EAD est une carte ressemblant à la Green Card, sauf qu’elle n’est pas verte) !

USCISCardProducedOn me l’avait dit au téléphone, une fois que c’est approved l’EAD est envoyée dans la foulée. J’ai reçu en début de semaine mon I-797, un joli papier officiel de l’immigration attestant que ma demande d’EAD a été validée, que je peux travailler pendant 1 an à compter du 1er Juillet, et que la carte est envoyée dans un courrier à part. J’attends maintenant de recevoir une petite enveloppe de l’USCIS que je prendrais en photo et que je garderai en précieux souvenir ! Par curiosité en écrivant l’article je suis retournée sur le suivi de mon dossier, et j’ai vu que le statut avait changé, ma carte a été envoyée aujourd’hui (mais week end férié oblige je ne l’aurai sûrement pas avant lundi ou mardi)

USCISCardMailed

 

Une bonne chose de faite puisque je peux désormais travailler légalement ! Et comme vous le savez sûrement si vous me suivez, j’ai déjà un travail ! J’avais postulé, passé les entretiens, et accepté l’emploi avant même que mon EAD ait été approuvée.

Pour ceux qui n’ont pas encore de SSN (Social Security Number) il vous faudra faire la demande avant de pouvoir travailler. Comptez donc 2 ou 3 semaines de plus après réception de votre EAD.

L’OPT

Je ne vais pas revenir sur où je travaille et comment j’ai trouvé le job, j’explique déjà tout dans mon article précédent, tout simplement intitulé J’ai trouvé mon 1er job aux Etats-Unis !

Trouver un travail, c’est bien, mais avant de démarrer vous passerez par plusieurs étapes. Je ne sais pas si c’est systématique, mais pour moi qui travaille dans une entreprise internationale, et d’autant plus au contact du public, je pense que c’était impératif.

Lors de mon entretien, on m’avait expliqué qu’un background check serait fait. C’est tout simplement une vérification de votre passé. On a le choix de demander à recevoir le rapport ou non, vu que je n’avais jamais fait ça j’ai demandé à l’avoir, et je l’ai reçu quelques jours après. Dans ce rapport vous trouvez :

★ vos informations personnelles (nom, date de naissance, SSN)

★ les détails de votre SSN (quand est-ce que vous l’avez obtenu, qui vous l’a donné, dans quel état)

★ vos adresses précédentes (uniquement celles en lien avec votre visa actuel, mes adresses en Floride et à LA les années précédentes n’apparaissent pas)

★ vos délits et crimes pendant les 7 dernières années

Une fois que le background check a été validé, j’ai du passer un test de drogue. Rien de bien inquiétant, vous faites pipi dans un bocal. Le pharmacien transvase dans un autre bocal, si la couleur change vous êtes mal, si ça change pas tout va bien, dans les deux cas vous repartez et les résultats sont envoyés à votre employeur dans la foulée.

J’ai donc reçu un mail d’AEG ce mercredi, me félicitant d’avoir passé les deux test avec succès. Je pensais en avoir fini et que je n’avais plus qu’à me pointer pour ma formation lundi, mais non, l’immigration n’en avait pas finie avec moi ! J’ai donc du remplir un nouveau formulaire, le I-9 cette fois ci, qui n’est autre que l’Employment Eligibility Verification. Forcément à un moment où un autre on allait bien me demander une preuve comme quoi je peux travailler aux Etats-Unis, ce jour est donc arrivé ! Par chance j’avais reçu le I-797 quelques jours avant, j’ai donc pu le remplir. Rien de bien compliqué encore une fois, on vous demande vos infos de base : nom prénom adresse date de naissance SSN + votre premier jour de travail. On vous demande d’attester que vous êtes un Alien autorisé à travailler aux Etats-Unis (oui, nous sommes bel et bien des aliens aux yeux des américains tant que nous n’avons pas de Green Card). Vous devrez renseigner votre Alien Registration Number que vous trouverez sur votre EAD ou votre I-797, c’est le numéro en 9 chiffres qui commence par A. J’envoie, j’imprime la confirmation, je dis à AEG que c’est fait.

Update: Ce n’est pas tout, il ne suffit pas de valider l’OPT auprès de l’employeur mais aussi auprès de UCLA qui fait le relais avec l’immigration. Vous devrez donc envoyer un mail à votre advisor, en donnant toutes les infos sur votre job: entreprise, dates, horaires, contact, missions… C’était beaucoup plus cool à mon époque, on ne nous demandait que l’adresse et les dates c’est tout, mais il y a tellement eu de fraudes de personnes qui faisaient des jobs n’ayant aucun lien avec leurs études qu’ils ont tout restreint et maintenant ils vérifient vraiment tout en détail pour être sur que votre OPT est en concordance avec vos études et que vous respectez toutes les règles imposées par l’USCIS.

Maintenant je n’ai plus qu’à attendre ma petite carte, et mon premier jour de travail ! :)

signature logo

6 Comments

  • Dorine 03/02/2016 at 4:14

    Saludos Gaelle,

    Je viens de découvrir ton blog par le biais de ton témoignage sur « visa au delà des frontières » et je suis sincèrement ravie.
    Je prépare actuellement (bien en amont) mon OPT afin de ne rater aucune étape.
    C’est toujours intéressant de lire, les expériences des autres qu’elles soient très similaires ou au contraire différentes.
    Je suis d’accord avec toi nous sommes vraiment considérés comme des Alliens avant certaines grandes étapes :D.

    Comme on le dit ici, mucho exito !!!

    Reply
  • Audrey 12/09/2015 at 11:37

    Salut Gaelle ! j’aurais souhaité savoir sous quel motif tu as fait ta demande de SSN. J’ai jeté un oeil à la procédure et apparemment il faut soit avoir le droit de travailler ici ou prouver que j’ai une raison valable de la demander.
    Merci de ton aide.

    Reply
    • Gaelle 12/09/2015 at 12:09

      Hello Audrey, j’ai obtenu mon SSN il y a 5 ans de ça parce que je travaillais en CDD aux USA, l’entreprise en avait fait la demande. Si tu fais l’OPT tu dois le demander et vu que tu vas travailler tu as une raison de le demander, une fois que tu as reçu ton EAD tu peux en faire la demande.
      Par contre si tu ne fais pas d’OPT et que tu n’as pas de sponsor pour un visa tu n’as effectivement pas droit au SSN.

      Reply
      • Audrey 16/09/2015 at 12:57

        Merci pour ta réponse!

        Reply
  • Sarah 06/07/2015 at 8:13

    Hello Gaëlle,

    Je viens de découvrir ton blog, qui est vraiment intéressant concernant les possibilités études / stages, et même premier emploi aux USA ! Me concernant, j’ai suivi un autre chemin pour pouvoir travailler aux USA. Cet article est une mine d’or pour tous les étudiants téméraires. Et je ne savais pas qu’il était possible d’obtenir une autorisation de travail suite aux études ! Bravo ;-)

    Reply
    • Gaelle 06/07/2015 at 8:39

      Merci beaucoup Sarah ! En effet il faut persévérer et les portes s’ouvrent !
      Toutes les écoles ne proposent pas l’EAD, heureusement UCLA Extension oui, c’est en partie pour ça que j’avais choisi cette école ! :)

      Reply

Laisser un commentaire

EnglishFrench