Organiser son séjour à Los Angeles: Réserver ses hôtels

Après un premier article sur l’achat du billet et un second sur l’organisation de ses journées de visites, me voila de retour pour le troisième article de ma série sur l’organisation de son séjour à Los Angeles, et on attaque un très gros morceau : la réservation et le choix des hôtels pour un séjour dans la cité des Anges. Je pense pouvoir dire sans trop d’hésitation que c’est le sujet qui revient le plus quand on me parle d’organisation de voyage à LA. Il faut dire que la ville est immense, qu’on trouve des logements de tous types à tous les prix dans tous les recoins de la ville, alors forcément, quand on ne connait pas on ne sait plus où donner de la tête ! Voila donc quelques conseils pour tous ceux qui sont un peu perdus dans l’organisation de ce beau voyage !

Organiser son séjour dans la Cité des Anges
#3 Réserver ses hôtels à LA

L’article précédent parlait de l’organisation de ses journées de visites, et ce n’est pas pour rien que je le mets en 2ème et non en 3ème dans ce qui est, pour moi, l’ordre des choses. Il est, à mon sens, essentiel de déjà savoir ce que vous allez faire/voir avant de réserver votre hôtel, tout simplement car cela vous permettra d’optimiser au mieux vos journées.

Avant de démarrer, posons quelques bases.

Los Angeles est une ville où se loger coûte cher. C’est un fait et vous ne pourrez pas faire autrement. Réfléchissez à deux fois avant de prévoir ce voyage si vous savez que vous serez financièrement trop juste. Mieux vaut repousser votre voyage et économiser 1 an de plus, au moins vous profiterez comme il faut. Beaucoup ne regardent que le prix lorsqu’ils doivent choisir leur logement, sauf que c’est le meilleur moyen pour tomber sur des hôtels douteux. En fonctionnant comme ça vous ne prenez pas en compte la propreté du lieu, sa fréquentation, sa localisation. Or, ça compte !

Los Angeles est une ville immense: Le comté de Los Angeles fait 10 fois la taille de Paris, pour vous donner une idée. Le choix du lieu où vous allez séjourner est donc primordial pour pouvoir visiter la ville dans les meilleurs conditions. Les bouchons sont quasi permanents sur les grands axes et les distances sont longues. Ce n’est pas rare qu’il faille presque 2h pour rejoindre Hollywood depuis Santa Monica passé 17h. Et quand on est en vacances est-ce qu’on a envie de passer 2h sur la route en ville ? Pas vraiment.

Los Angeles ne ressemble à aucune autre ville, il n’y a pas de centre-ville entouré d’une banlieue. Il y a un centre financier (Downtown), plein de quartiers avec chacun son centre et des villes dans la ville (Santa Monica et West Hollywood par exemple sont des villes bien qu’en plein LA). Se dire « je vais séjourner dans le centre-ville comme ça je serai au milieu de tout » ça n’existe pas à LA.

Les différents types de logements à Los Angeles

L’offre hôtelière à LA est énorme, il y a de tout pour tous les budgets. Petit tour d’horizon de ce que vous pouvez trouver comme différents logements :

Les auberges de jeunesse ou hostel anglais : Pas forcément pour tout le monde, l’auberge reste une bonne option si on voyage seul ou entre amis, un peu moins en couple ou en famille (sauf si vous réservez un dortoir entier pour vous, auquel cas ça peut être un très bon plan!). Il y en a plusieurs dans la ville, plus ou moins récentes. Perso je ne dors qu’au Freehand à Downtown, ça me permet de ne pas payer trop cher tout en gardant un minimum de confort que je n’aurais pas forcément dans des auberges plus anciennes comme HI ou Banana Bungalow.

Les motels : le cliché américain, le motel aka motor hotel est un hôtel en bord de route avec la porte de la chambre qui donne sur le parking (et non dans un couloir intérieur). En général les motels sont peu chers car très sommaires, c’est fait pour y passer la nuit avant de reprendre la route le lendemain matin. Beaucoup de personnes qui partent en vacances à LA souhaitent séjourner dans un motel pour l’attractivité du prix, mais attention car le prix se justifie ! Le soucis des motels à LA c’est qu’ils sont souvent situés sur des grands axes, et pas dans les quartiers les plus beaux. L’autre soucis, c’est la propreté. Sauf si vous étiez dans le coma, vous n’avez pas pu passer à côté du scandale des punaises de lit qui ont débarqué en France. Aux Etats-Unis il y en a depuis toujours, mais plus particulièrement dans les motels. C’est monnaie courante, et vu que l’entretien laisse souvent à désirer, il n’est pas rare d’en trouver, tout comme des cafards et autre petites bêtes. Dans un autre genre, beaucoup de motels bas de gamme servent de lieu pour certaines professions interdites aux moins de 18 ans. A côté de ça, les services et le confort dans un motel restent assez sommaires. En général vous avez un parking ouvert et une petite salle de petit dej, that’s it.

Les hôtels : Ai-je besoin de décrire un hôtel ?! A LA il y en a énormément, de tous styles et pour tous les budgets. On va retrouver, par exemple, des chaines comme Ramada ou Best Western pour du bas de gamme, Waldorf Astoria et Four Seasons pour du 5*. L’avantage de choisir un hôtel c’est le confort et les services qui vont avec. Déjà, la plupart des hôtels ont une piscine et ce n’est pas de refus quand on est à LA ! Assez souvent vous aurez une salle de sport, un parking sous-terrain et surveillé, un restaurant, le room service, un service de blanchisserie (typiquement le service que je n’ai jamais utilisé, mais c’est la si besoin). Le plus important reste tout de même la sécurité, la propreté et le confort, et c’est la que se fait la différence avec les motels.

Les appartements (comprendre Airbnb) : La location de logements à des particuliers est devenu monnaie courante et a de nombreux adeptes. Attention tout de même aux lois ! Il y a eu énormément d’abus dans les grandes villes américaines car les propriétaires préféraient louer leur bien à la nuit aux touristes plutôt que de louer au mois aux résidents. Cela à conduit à de la concurrence déloyale pour les hôtels, mais aussi à de gros soucis de logements pour les Angelinos (d’où la croissance fulgurante de SDF!). Depuis plusieurs années les lois se durcissent pour contrer tout ça, pour autant il y a tellement de logements sur Airbnb et autres plateformes que certains continuent tant qu’ils ne se font pas prendre.
Pour que votre Airbnb à Los Angeles soit légal c’est simple: vous devez louer dans la résidence principale du propriétaire. En gros, soit le propriétaire est la et vous louez uniquement une chambre, soit il n’est pas la temporairement le temps de ses vacances. Mais si c’est quelqu’un qui loue à l’année son logement entier ou bien sa maison secondaire, c’est illégal. Bien sur tout ça ce n’est pas facilement contrôlable, le propriétaire peut très bien mentir et la c’est un coup de poker pour vous.
Dans certaines villes comme Santa Monica c’est simple: vous ne pouvez pas louer un logement entier, le propriétaire doit vivre dans le logement. Si vous trouvez un logement entier, c’est illégal. Et dans certaines villes comme Beverly Hills c’est encore plus simple: Airbnb est tout simplement interdit.
Le risque de louer un logement illégal c’est que le proprio se fasse prendre (et croyez-moi, la délation aux US est monnaie courante et parfois même gratifiée!). Et si le proprio se fait prendre, son annonce sera désactivée et votre réservation sera annulée (que ce soit avant ou même pendant votre séjour!). Et la, vous n’avez plus rien. A prendre en considération avant de vouloir partir sur ce type de logement, d’autant plus que les Airbnb ne sont pas forcément mois chers qu’un hôtel (merci les taxes à toutes les sauces).

Dans quel quartier séjourner ?

LE gros sujet, LA question qui revient le plus: dans quel quartier séjourner ? Et ça se comprend, ce n’est pas une question à laquelle il est facile de répondre. Et c’est là que mon article sur l’organisation de ses journées rentre en compte. Je l’avais placé en 2ème chose à faire après l’achat du billet d’avion, ce n’est pas pour rien ! J’expliquais que je place tous les lieux que je souhaite visiter sur une carte pour pouvoir visualiser plus facilement, ça me sert à organiser mes visites mais aussi et surtout à choisir quel est le lieu le plus stratégique où loger. Si on voit que la plupart de nos visites se concentrent sur l’est de LA (Hollywood, Studio City et Downtown, par exemple), aucun intérêt à séjourner à Santa Monica. Alors que si on veut visiter les plages, dormir à Hollywood serait illogique. Avoir planifié vos visites en amont vous permet de savoir où vous allez aller, combien de temps vous allez passer à chaque endroit, et par conséquent quel est le quartier le plus optimal pour être proche de tous ces lieux.

Il n’y a donc pas une réponse valable pour tout le monde, c’est au cas par cas selon vos envies de visites. Pour autant les programmes de visites sont assez souvent similaires, par conséquent je ne peux que conseiller de rester dans LA, et par dans LA j’entends pas plus à l’est que Downtown, pas plus au sud que Culver City et LAX, et pas plus au nord qu’Hollywood. Si vous sortez de cette zone vous risquez de soit vous heurter aux fameux quartiers pas des plus fréquentables (surtout au sud et à l’est) ou alors aux villes excentrées. Un mot d’ordre (qui se répète 3 fois, ne me demandez pas l’explication!) : location location location !!

Hollywood : Certainement le quartier le plus plébiscité et ça peut se comprendre, on y trouve des logements à des tarifs corrects en comparaison à d’autres quartiers.
Les points positifs : vous irez forcément à Hollywood à un moment donné, c’est un incontournable que ce soit pour le Walk of Fame, le Griffith Observatory, pour aller voir le signe Hollywood. C’est assez proche de Warner et d’Universal, et il y a le métro. Les points négatifs, c’est que le Walk of Fame et les étoiles c’est sympa quand on découvre, mais c’est archi supra touristique, et une fois la nuit tombée il n’y a plus grand chose à faire dans le coin et on croise plus de SDF qu’autre chose. Ce n’est donc pas le quartier le plus glamour, on ne s’y balade pas le soir. Attention, beaucoup de logements mettent Hollywood dans leur nom, ça ne veut pas dire qu’ils sont sur le Hollywood Boulevard que vous avez en tête. La grande majorité des hôtels pas chers se trouvent à Little Armenia, à l’est de Hollywood. Vous serez obligés de prendre la voiture ou le métro pour vous rendre sur le Walk of Fame, c’est un quartier assez pauvre et sans intérêt. Le seul hôtel où j’ai dormi à Hollywood jusqu’à présent est le Kimpton Everly que je recommande vivement (mais budget +++).

Downtown : Le deuxième quartier le plus plébiscité, encore une fois car il propose des logements à tarifs corrects, mais la encore il peut y avoir quiproquo ! C’est vrai que quand on pense Downtown on pense centre-ville, mais rappelez-vous, à LA il n’y a pas de centre-ville. Loger à Downtown ne vous fera pas être au cœur de la ville, au contraire vous serez tout à l’est. L’avantage c’est que la encore il y a le métro donc vous pouvez vous rendre facilement, rapidement et pour pas cher dans des lieux incontournables comme Hollywood, Universal City ou Santa Monica. Les points négatifs sont assez similaires à ceux que Hollywood : les logements les moins chers ne sont pas forcément au cœur de Downtown, et c’est un quartier où la population change selon le moment de la journée. La journée c’est très vivant car quartier d’affaire, le soir c’est mort avec un mélange de gens qui sortent et de SDF/junkies. À nouveau un quartier pas hyper glamour où se balader le soir. À Downtown j’ai testé le Freehand (la fameuse auberge de jeunesse) et l’Hotel Indigo, et la encore je recommande les deux (budget +++ pour l’Indigo).

Culver City : Le quartier que je recommande le plus. C’est pour moi le quartier le mieux placé pour visiter Los Angeles car il est assez central, qu’on soit en voiture ou en transports en commun on peut facilement bouger dans la ville, on est à mi-chemin entre Venice et Downtown, il faut remonter une avenue pour arriver à Hollywood, et LAX n’est pas très loin. En plus de sa localisation, Culver City a l’avantage d’être une ville assez résidentielle mais animée, on y trouve des restaurants sympas, des supermarchés.. Pour en savoir plus je vous invite à lire mon article dédié ici. Typiquement le genre de quartier où on va manger une glace le soir en famille en profitant de la fontaine sur la place centrale ! Le seul hic c’est que l’offre hôtelière est assez limitée et assez chère si on reste à Downtown Culver City. Pour ma part j’ai dormi au Travelodge qui est du côté de Sepulveda, je prenais le bus 5min pour rejoindre le centre de Culver City, ça faisait totalement le job !

Santa Monica : Le meilleur endroit qui soit pour être à proximité de l’océan tout en étant dans une ville animée avec des choses à faire et à voir à toute heure. Santa Monica est un très bon choix, à condition que vous ayez prévu de passer du temps dans l’ouest de la ville. En effet, ce n’est pas le quartier à privilégier si vous restez majoritairement à Universal et Hollywood. La encore, attention aux hôtels qui mettent Santa Monica dans leur nom, certes ils sont dans la ville de Santa Monica ou bien sur Santa Monica Blvd, mais ça ne veut pas dire que vous serez proche du Pier. Certains sont plus vers West LA, vous vous retrouvez donc à 10-15min de voiture de la plage. Je n’ai pas encore fait d’hôtel dans le coin mais ça ne saurait tarder, je vous ferai quelques recos à ce moment là !

Venice : Tout comme Santa Monica, Venice est à privilégier si vous avez prévu de visiter l’ouest de la ville. C’est aussi un bon quartier si vous voulez loger à proximité de LAX en étant proche de l’océan. Pour le coup pas de métro à Venice donc un peu moins accessible que Santa Monica, et beaucoup de parkings payants. Comme Downtown et Hollywood attention à la fréquentation le soir notamment sur le boardwalk. Ca sent clairement plus la marijuana que la crêpe au sucre ! Certains logements ne sont pas si chers que ça en ocean front, attention quand même à la propreté, et prévoyez que ça peut être très bruyant vu l’animation en bas de votre fenêtre. Comme pour Santa Monica je n’ai pas encore testé d’hôtel à Venice mais la encore ça ne saurait tarder !

Beverly Hills : Quartier très central, je pense qu’on peut dire que c’est le quartier le plus central de Los Angeles, mais vous ne serez pas surpris si je vous dit que c’est aussi le plus cher ! Très rares sont les hôtels bas de gamme, et les Airbnb y sont interdits. Séjourner à Beverly Hills c’est s’assurer un emplacement très central, dans un quartier sécurité, avec beaucoup de vie, beaucoup d’endroits où manger et où se balader… mais au prix de Beverly Hills ! Sans surprise, je n’y ai pas encore dormi, mais j’ai quand même eu la chance de visiter le Waldorf Astoria et ses suites et si vous avez le budget, go for it vous ne regretterez pas !

Fairfax : Si on devait placer un point en plein milieu de Los Angeles sur une carte, on tomberait sur Fairfax ! Le quartier est très bien situé car très central, on est à deux pas de Beverly Hills, de West Hollywood, d’Hollywood, et pas trop loin de Downtown. Un peu moins pratique pour visiter l’ouest de la ville tout de même. J’aime beaucoup dormir à Fairfax quand je vais à The Grove. Dans le coin on y trouve aussi le Farmers Market, les studios CBS (pratique si si vous allez sur un tournage) et quelques musées comme le LACMA ou Petersen. On va pas se mentir, c’est beaucoup de grandes avenues dans un quartier quadrillé, mais c’est une localisation pratique et moins chère qu’aux alentours. C’est à Fairfax que se trouve l’un de mes hôtels préféré de LA, le Beverly Laurel Motor Hotel.

West Hollywood : West Hollywood fait partie de ces quartiers qui sont bien placés, assez centraux, animés et résidentiels, tout ça à la fois ! L’avantage de West Hollywood c’est qu’il y a plusieurs WeHo (de son petit nom) : le WeHo gay sur Santa Monica Blvd avec tous les bars, le WeHo un peu plus rock avec le Sunset Strip où se trouvent les salles de concerts mythiques comme le Viper Room et Whisky a Go Go (RIP le House of Blues), le WeHo résidentiel dans les rues centrales, le WeHo des riches si on monte un peu dans les hills, et le WeHo plus tendance autour de Melrose. L’autre gros avantage, c’est l’offre hôtelière très riche. Notez cependant qu’on est sur des établissements plutôt haut de gamme, on y trouve très peu d’hôtels 2*. J’ai eu l’occasion de visiter ou de travailler avec plusieurs hôtels dans le coin, je vous recommande les yeux fermés le 1 Hotel, le Sunset Marquis, Le Parc, le Sunset Tower ou encore le West Hollywood Edition. Si vous avez un budget moins élevé le Ramada Plaza est très bien, c’est ici que j’ai dormi et rien à redire !

Westwood : Je ne pouvais pas faire d’article sur les quartiers où séjourner sans parler de Westwood puisque c’est toujours mon 1er point de chute. Chacun de mes séjour à commencé par 2-3 nuits à Westwood ! Westwood c’est le quartier de UCLA, c’est chez moi, et c’est, je trouve, un bon quartier où loger malgré qu’on y trouve très peu d’hôtels. Le quartier est résidentiel, si vous voulez un quartier où vous sentir en toute sécurité direction Westwood ! Forcément qui dit UCLA dit aussi étudiants. Il y a pas mal de points de restauration que ce soit des restaurants, des cafés, des fast-food ou des supermarchés. C’est propre, c’est agréable, c’est proche de la 405 (pratique pour rejoindre LAX), c’est très bien desservi par les bus, what else ?! Le seul point noir c’est le fait qu’il n’y ait pas beaucoup d’hôtels au sein de Westwood Village, du coup je loge souvent un peu à l’écart, en général à l’Hotel Angeleno en dessous du Getty Center (et qui fait partie de mes hôtels préférés à LA!).

Pasadena : Bonne option pour visiter le nord-est de la ville, Pasadena n’est pas loin de Griffith Park, de Studio City (et donc des studios Warner et du parc Universal), et de Downtown. C’est une ville à part entière, assez mignonne, résidentielle, avec son petit centre Old Town Pasadena. C’est bien d’y séjourner si vous avez prévu de visiter le coin, d’aller voir un match au Rose Bowl ou de découvrir Huntington Gardens, mais je trouve que pour visiter LA c’est un peu trop excentré. On y trouve beaucoup de chaines hôtelières, Marriott, Hyatt, Westin, Hilton… ne vous attendez donc pas à des logements moins chers que si vous restiez dans Los Angeles même !

Manhattan Beach : Particulièrement apprécié pour sa proximité avec LAX et la plage, Manhattan Beach est un endroit très agréable, qui coupe un peu avec la folie de LA. Je n’y suis allée qu’une fois mais ça m’avait beaucoup plu (je vous avais même fait un article à lire ici). Les logements sont moins chers qu’à Santa Monica, mais ce n’est pas anodin: Manhattan Beach est assez loin de Los Angeles même. Le gros hic c’est qu’être proche de LAX oblige de passer par LAX pour rejoindre la plupart des lieux, et c’est toujours bouché. Je trouve qu’y dormir en fin de séjour est très sympa, mais pas forcément le plus adapté pour tout un séjour. Attention à Airbnb, toutes les locations proches de l’océan sont illégales (bien que disponibles sur le site).

Sur quel site réserver ses hôtels à Los Angeles?

La plupart d’entre vous réservent leurs hôtels sur Booking, je fais partie de ces gens la ! C’est pour moi le meilleur site, il est simple d’utilisation, il y a beaucoup d’établissements inscrits dessus, on peut avoir des avantages grâce à son statut Genius (qui augmente assez rapidement), et les tarifs restent parmi les plus bas. Et, à titre personnel, je n’ai jamais eu le moindre souci avec mes réservations (et croyez-moi, j’en ai fait!). L’autre site très connu c’est Hotels.com, concurrent principal de Booking. On va retrouver sensiblement les mêmes établissements, mais ne me demandez pas pourquoi, je préfère Booking. Question de design, de clarté sur les prix (vous savez ces petites taxes pas toujours comprises dans le prix total!), d’habitude. L’avantage d’Hotels.com c’est la 11ème nuit gratuite, toutefois il faut garder en tête que la 11ème nuit est une moyenne des 10 nuits précédentes, donc si vous avez utilisé Hotels.com pour réserver un séjour en France à 50€ la nuit, ça fera vite descendre votre moyenne et vous permettra à peine de payer la totalité de la nuit à LA. J’ai donc décidé d’arrêter Hotels.com car les réductions Genius de Booking me faisaient économiser plus que la 11ème nuit gratuite.
Personnellement, lorsque je passe par un intermédiaire, c’est forcément Booking. Pas forcément que je n’ai pas confiance avec les autres sites, mais je sais qu’avec Booking je n’ai jamais eu de soucis et que niveau tarifs ils sont bien, alors pourquoi aller voir ailleurs ?
L’autre option (et pas des moindres!) c’est de réserver directement sur le site de l’établissement. Ca peut valoir le coup notamment sur des hôtels 4-5* car ils font souvent des offres du type « pay 3 stay 4 » aka la 4ème nuit gratuite. Parfois vous pouvez aussi avoir le petit déjeuner gratuit et/ou un voucher à utiliser dans l’hôtel (par exemple vous réservez 3 nuits et ils vous offrent $150 à utiliser sur l’offre food & beverage). Ca vaut toujours le coup de regarder, perso je le fais systématiquement mais vu que je pars presque toujours l’été, les promotions se font rares à cette période (et du coup je finis sur Booking!).

Quand réserver ses hôtels à Los Angeles ?

Je ne suis pas certaine qu’il y ait vraiment un timing précis où les hôtels sont les moins chers. Comme bien souvent le plus tôt est le mieux. En général je réserve mes hôtels dès que je sais à peu près ce que je vais faire et à quelle date. Et de la même manière que je regarde toujours pour le prix des dates alentours pour mon billet d’avion (cf mon article à ce sujet), je fais de même avec les hôtels car parfois il suffit qu’il y ait quelque chose en particulier ce jour là pour que les prix soient élevés, alors que le lendemain je peux avoir ma nuit $50 moins cher. Le mot d’ordre reste donc la flexibilité (et la patience pour prendre le temps de faire tout ça!).
Je réserve toujours en annulation gratuite et si possible sans prépaiement, comme ça si j’ai besoin de modifier ensuite (ce qui arrive souvent) je peux le faire sans problèmes, que ce soit pour ajouter une nuit ou en enlever une, pour décaler les jours… Par contre, une fois mes hôtels réservés, ça ne m’empêche pas de continuer assez souvent à regarder les prix (sur Booking ou sur les sites, si une promo passait par la). Et une fois que le départ approche (2-3 semaines avant, quand je sais que plus rien ne changera), je regarde le tarif en non-remboursable car il est possible que le prix soit plus bas. Dans ce cas là j’annule ma réservation initiale pour prendre le non-remboursable.

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à y voir un peu plus clair dans la jungle des hôtels de Los Angeles ! Et surtout que vous aurez compris que dans une ville comme LA, on ne peut pas regarder uniquement le prix lorsqu’il s’agit de choisir son logement. Et pour ceux qui voudraient avoir mon avis sur les hôtels que j’ai testé, tous mes retours d’expériences se trouvent dans la catégorie Où loger du blog. Bon séjour !

Disclaimer – Certains liens sur le blog sont des liens affiliés, c’est à dire que je touche une petite commission lorsque vous faites un achat en suivant mon lien. Pour vous ça ne change rien au prix mais ça me permet de payer l’hébergement du blog et quelques activités à LA dont je vous parle ensuite ici-même. Merci infiniment si vous le faites ! ♡

Suivre:
Gaelle

Gaëlle, blogueuse trentenaire bordelaise. Diplômée en Music Business à UCLA Extension, class of 2015. Ex-expatriée à Los Angeles, j’y ai passé 3 belles années. Ici je vous fait découvrir Los Angeles pour vous montrer que oui, il y a plein de choses à y faire ! Et puis je parle de sujets un peu plus sérieux comme les visas pour étudier, faire un stage, et toutes les bonnes infos pratiques pour débarquer dans la City of Angels ♡

Find me on: Web | Twitter | Instagram | Facebook

Partager:

3 Commentaires

  1. Lorene
    04/02/2024 / 4:26 PM

    Bonjour Gaelle!
    Merci pour cette mine d’informations c’est génial quand on prépare un voyage.
    Nous passons 4 nuits à L.A. en avril.
    Nous prévoyons de passer les 2 premières nuits à Venice (pour faire la cote Santa Monica et Malibu) la 3eme nuit à Downtown match de basket au Crypto (nuit à l’hôtel Indigo) et dernière nuit à FairFax (Beverly Laurel Hôtel), pour balader à Hollywood et Berverly Hills.
    Est ce que ça vous paraît cohérent par rapport aux distances?
    Merci pour vos conseils

    • Gaelle
      Auteur / autrice
      04/02/2024 / 4:59 PM

      Hello Lorene, merci pour ton message !
      Ça me parait très bien et très cohérent ! Je ne sais pas si tu prévois la voiture ou non, en soit vu les lieux des hôtels tu peux très facilement tout faire en bus/métro/à pied, juste si c’est le cas il vaut mieux que tu loges à Santa Monica plutôt qu’à Venice car tu as le bus pour Malibu qui part de la station Downtown Santa Monica. Bon voyage !

      • Lorene
        04/02/2024 / 6:26 PM

        Merci pour ta réponse!
        Nous serons en voiture mais on ne s’interdit pas de prendre les transports en commun, on verra sur place. Ça me rassure sur mon planning que je viens de boucler. Bon prochain voyage à toi aussi!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.